Anicet, la petite marque française dont les bijoux sont toujours sold out

Découvrez sa nouvelle collection upcylée.

Il n’a pas que le prêt-à-porter qui s’est mis à l’upycling. Ce mot qui résonne dans toutes les bouches des marques de mode, est aussi l’apanage des labels de bijoux. Ces derniers puisent dans des collections vintage pour leur donner un second souffle. C’est le cas de la griffe Anicet imaginée par la créatrice Elia qui, sous forme de drops, élabore des pièces uniques et des séries limitées de bijoux. Il faudra être vif, si jamais vous voyez la designeuse partager ses nouvelles œuvres, parce que ces dernières partent comme des petits pains.

C’est le cas de la collection que vous pouvez découvrir-ci-dessus, entièrement sold out. Imaginée de façon totalement unisexe, le dernier drop en date d’Anicet est un mélange entre designs contemporains et un savant mélange de mailles. Mêlant l’argent et le doré, les bijoux sont une totale fusion des styles et des genres. De quoi trouver une pièce qui réuni toutes les époques, entre grosses mailles et boucles longilignes. En attendant les prochaines créations d’Anicet on vous invite à redécouvrir sa dernière collection ci-dessus.

Et pour plus de bijoux, découvrez Bonanza Paris.

4 mai 2021

Previous Article

Quand l'upcycling fait se rencontrer Levi's et Miu Miu

Next Article

Nike grand gagnant de l'upcycling sans rien faire ?

Related Posts
Lire la suite

Oh donc Kanye West détestait Virgil Abloh ?

Un proche des deux hommes, Tremaine Emory, directeur de la création chez Supreme, a révélé qu'il existait une certaine animosité de la part de Kanye West envers son ancien bras droit.