Instagram fait tomber l’un des plus gros vendeurs de faux likes

L’application détenue par Facebook part à la chasse.

Crédit photo : ANCRÉ

Instagram veut soigner son image et combattre la dictature (qu’il a instauré) du likes. En proposant désormais à ses abonnés de cacher ses likes, mais aussi en faisant tomber l’une des plus grosses fermes à faux engament. Comme le révèle le média Vice, l’application détenue par Facebook a envoyé une lettre de mise en demeure à la société LikeUp.Me. qui vendait de faux likes mais aussi de faux taux d’engament. Selon Vice, la société détenue par Aleksey Bykhun, aurait rapporté 100 000 dollars en 2020.

“Désolé, LikeUp ne fonctionne pas :(,” affiche désormais le site internet de LikeUp.Me. “Ce service ne fonctionnera plus. Désolé. Les remboursements du mois dernier sont en cours de traitement”, poursuit le message. Facebook a de son côté confirmé son combat contre les compagnies qui vendaient de faux likes, et explique avoir bien envoyé une lettre de mise en demeure à LikeUp.Me.

Récemment Instagram s’était engagé à limiter les interactions entre mineurs et adultes avec une nouvelle option.

12 août 2021

Previous Article

adidas vend Reebok au groupe qui détient Forever 21 mais aussi Elvis Presley

Next Article

La plus grosse bagarre de la NBA racontée dans un documentaire Netflix

Related Posts
Lire la suite

Stand Up With The Kardashian

Kim Kardashian est harcelée depuis des semaines par son ex-mari Kanye West sur les réseaux sociaux et il est peut-être temps d'être de son côté, qu'on la déteste ou non.