Deux pop-up à faire en ce moment à Paris

De quoi chiner quelques pépites avant le départ en vacances.

Crédit photo : Gauche/Ismael Moumin – Droite/Tristan Popescu

En cette période de soldes d’été, quelques labels d’upcycling parisiens vous proposent d’aller chiner la pièce qu’il manque à votre garde-robe estivale. Tandis que l’accalmie parisienne du mois d’août prend doucement place, Atelier Éveil Ludique organise un pop-up dédié à une sélection d’articles à venir shoper à prix réduit. Ailleurs et à quelques minutes de là, le label parisien XULY.Bët investit un espace dans le 11ème arrondissement sur trois jours dans lequel vous pourrez y retrouver ses créations, adoptées par Aya Nakamura ou encore Rosalía.

Summer Sale par Atelier Éveil Ludique

Rendez-vous au 27 rue Richelieu dans le concept store WAB pour profiter des soldes d’été d’Atelier Éveil Ludique. Le 22 juillet, le label français spécialisé dans l’upcycling fondé par Mirco Bercelli proposera un vide dressing et des pièces exclusives à prix réduits, l’occasion de chiner responsable avant le départ en vacances. Et pour se rafraîchir, des free drinks seront à disposition à partir de 16h.

Summer Sale – Atelier Éveil Ludique & Olouwa.G
22 juillet 2022
27 rue Richelieu
75001 Paris
Leur Instagram ici

X-TREM Destock par XULY.Bët

XULY.Bët organise sur trois jours un dernier destockage avant l’été, au 80 rue de Charonne dans le 11ème arrondissement. Le label basé à Paris et fondé en 1991 par Lamine Kouyaté mêle héritage africain et upcycling et propose des robes, shorts de cycliste, tops et cagoules surpiqués et ultra colorés. Des créations audacieuses qui lui ont d’ailleurs valu les éloges du New York Times ou encore du magazine Essence.

X-TREM Destock par XULY.Bët
Du 22 juillet au 24 juillet 2022
80 rue de Charonne
75011 Paris
Leur Instagram ici

22 juillet 2022

Previous Article

Cette chanson arabe est la première à atteindre le top américain de Billboard

Next Article

Zoom sur les collabs streetwear du moment

Related Posts
Lire la suite

Rien ne va plus chez Pimkie ?

L'enseigne de mode qui vient de fermer sa filiale Suisse, se dote en France d'un PDG spécialisé dans le redressement des entreprises.