La main tendue de Wimbledon à Naomi Osaka après son retrait du tournoi

Présenté par :

La championne a été entendue.

Crédit photo : Highsnobiety – Eli Linnetz

Naomi Osaka s’était retirée de Roland Garros après avoir expliqué qu’elle ressentait un stress lorsqu’elle devait se présenter en conférence de presse. La sportive avait annoncé avant même le début de la compétition qu’elle boycotterait les médias pour le bien de sa santé mentale. Une prise de position qui n’était pas passée inaperçue et qui lui avait valu une sanction. Une amende d’abord, d’environ 12 000 euros, mais aussi des menaces d’expulsion de la part des quatre grands chelems qui s’étaient exprimés à l’unisson dans un communiqué. Ils avaient rappelé les obligations liées à la présence en conférence de presse de tous les sportifs pour la bonne tenue des compétitions. Face à cette polémique Naomi Osaka avait choisi de se retirer de Roland Garros.

Une consultation a été amorcée

La championne a préféré également se retirer du tournoi de Wimbledon qui se tiendra du 28 juin au 11 juillet prochain. “Naomi ne jouera pas à Wimbledon cette année. Elle prend du temps pour elle, avec ses amis et sa famille. Elle sera prête pour les Jeux Olympiques et est impatiente de jouer devant son public.”, avait ainsi annoncé son équipe dans un communiqué de presse. Face à ce retrait le tournoi a choisi de tendre la main à Osaka. Le organisateurs disent avoir “commencé une consultation” avec la sportive et son équipe.

“Nous avons parlé à son équipe au cours des dernières semaines”, a déclaré la directrice générale du All England Club, Sally Bolton, à la BBC. “Alors oui, nous restons certainement engagés avec l’équipe de Naomi, comme nous le sommes avec tous les joueurs.” “Nous avons commencé une consultation”, a ajouté Bolton. “Bien sûr, cette consultation doit inclure non seulement les joueurs, mais les médias et tous ceux qui sont engagés dans cet espace”. Naomi Osaka qui avait la volonté de réformer un système qui impose trop d’interviews aux joueurs de tennis, semble avoir été entendue.

Le directeur de Wimbledon, Jamie Baker, a expliqué avoir discuté avec l’équipe de Naomi Osaka leur expliquant que le tournoi était “complètement ouvert à toute discussion”. “J’espère qu’il va sans dire que nous voulons que les meilleurs joueurs concourent ici, quoi qu’il arrive”, a ajouté Baker, selon la BBC.

Si elle avait été peu soutenue par le monde du tennis lors de sa prise de parole, il semblerait que le monde du tennis soit prêt à revoir sa copie. Ne pouvant se passer de stars comme la japonaise.

18 juin 2021

Previous Article

La Partie 2 de Lupin dézinguée par les critiques françaises

Next Article

Victoria's Secret dit adieu à ses anges et choisit des égéries engagées

Related Posts