Kim Kardashian et Vogue US accusés de blackfishing

Dans un récent shooting, le magazine a choisi de s’inspirer de références afro-américaines pour honorer la star américain, le tout dans un contexte de Black History Month aux États-Unis.

Crédit photo : Carlijn Jacobs/Vogue US

Les commentaires sont nombreux sous le post Instagram de Vogue US présentant sa nouvelle couverture du mois de mars 2022. Kim Kardashian y apparait dans un teint halé et en tenue Loewe. En couverture le titre “Je me suis choisie”. À 41 ans la star de télé-réalité et business Woman explique avoir fait le choix de penser à elle, un état d’esprit qui l’a poussé à demander le divorce avec Kanye West. Si dans ses propos rien de choquant, les internautes sont nombreux à dénoncer un certain blackfishing. Les raisons sont multiples. En ce moment les États-Unis mais aussi le Canada célèbrent le Black History Month, le choix de Kim Kardashian dans ce contexte fait donc grincer des dents. Certains réclamant une couverture honorant une personnalité noire, comme notamment Andre Leon Talley, premier homme noir à avoir été journaliste chez Vogue et décédé le mois dernier à l’âge de 73 ans.

L’autre reproche adressé à Vogue US : la direction artistique du shoot avec certains clichés s’inspirant de la culture afro-américaine et notamment de Nina Simone. Dans un cliché Kim Kardashian est photographiée avec une coupe de cheveux rappelant une photographie de la diva du jazz. Dans une autre, elle semble se rapprocher de Beyoncé comme le montre le compte Instagram Diet Prada. En couverture le teint de la maman de 41 ans est également plus foncé qu’à l’accoutumée. Notons également que pour le mois de février Vogue US avait choisi d’enrôler la star de Squid Game, la mannequin Hoyeon Jung. Aucune personnalité noire n’aura donc été mise à l’honneur en couverture de Vogue US durant ce Black History Month. Le tout dans un contexte outre-atlantique toujours tendu sur les questions raciales.

Les rappeuses Cardi B et BIA s’étaient récemment engagées pour un traitement plus juste des affaires impliquant des femmes noires disparues après le meurtre de Lauren Smith-Field, jeune femme retrouvée morte après un date via une application de rencontre et dont l’enquête avait été bâclée.

10 février 2022

Previous Article

Le PSG dévoile sa nouvelle collection Jordan dans un shooting rétro

Next Article

Dickies dévoile un drop pour les adeptes du camo

Related Posts
Lire la suite

5 marques streetwear confidentielles

Lumière sur ces labels qui se font doucement mais sûrement une place parmi l'océan de marques déjà bien ancrées dans le paysage streetwear.