Virgil Abloh s’associe à Braun pour réinventer un produit des années 60

Le géant allemand de l’électroménager a donné carte blanche au designer.

Le designer touche-à-tout et directeur artistique Virgil Abloh n’en est pas à sa première collaboration hors du commun. Après IKEA, Evian ou encore Moët & Chandon, c’est au tour du géant allemand d’appareils électroménagers, Braun, de s’associer avec le célèbre créateur pour leur campagne. En l’honneur de son 100ème anniversaire, la marque a voulu articuler cette collaboration autour de la notion de design et des questions de simplicité, d’utilité et de durabilité. “Ce concept s’incarne avant tout dans notre collaboration avec l’un des designers les plus renommés d’aujourd’hui, Virgil Abloh, qui contribuera à ouvrir le dialogue autour du rôle du design grâce à la refonte d’un produit Braun emblématique des 100 dernières années“, a déclaré Olivier Grabes, vice-président du design chez Braun et P&G Grooming.

Une oeuvre d’art fonctionnelle

Cette collaboration a été pensée, en premier lieu, afin de fusionner l’empreinte de Virgil Abloh à l’esthétique de Braun, ce qui ouvrira une porte à la ligne future que l’entreprise suivra dans les années à venir. De plus, Abloh ayant une forte influence, elle permettra également d’atteindre une cible de choix : la génération Z qui façonnera les prochaines tendances du marché. La collaboration plonge le designer dans les archives et l’histoire de Braun en lui donnant carte blanche pour réorganiser et co-créer le système stéréo et hi-fi “Wandanlage” de 1965 et pour introduire une conversation sur le rôle du design couplé à une rétrospective de l’histoire de la marque. “L’œuvre d’art fonctionnelle réalisée en collaboration avec l’équipe de design de Braun célèbre non seulement le fonctionnement original de la chaîne hi-fi murale, qui était la meilleure de son époque, mais aussi la qualité et la durabilité des matériaux qui sont construits pour durer“, explique Abloh. Une vidéo de lancement de la collaboration devrait être publiée en mars prochain.

Découvrez également la dernière collaboration entre Levi’s et GANNI.

Previous Article

En Israel, IKEA propose de vacciner contre la COVID-19

Next Article

Elle est derrière les filtres les plus utilisés d'Instagram, rencontre avec Sasha Soul Art

Related Posts
Lire la suite

“Je suis noire et je n’aime pas Beyoncé”

Est-ce qu’on peut être une femme noire et ne pas aimer Beyoncé ? C'est à cette question que tente de répondre la série documentaire menée par l'autrice Axelle Jah Njiké pour France Culture.