Olivier Rousteing révèle avoir été gravement brûlé dans l’explosion de sa cheminée

Un accident domestique que le designer de Balmain avait caché à ses proches.

Crédit photo : Canal + pour Wonderboy

La photo est marquante. Sur son compte Instagram, Olivier Rousteing, le directeur artistique de Balmain, révèle avoir été gravement brulé lors de l’explosion de sa cheminée l’an passé. Un accident domestique qui lui a valu de se réveiller à l’hôpital Saint-Louis à Paris. Sur le cliché dévoilé par le créateur, il apparait complètement bandé, avec des marques sur le visage. “Je le cache depuis trop longtemps et il est temps que vous le sachiez”, écrit-il en préambule d’un long post Instagram.“Il y a exactement un an, la cheminée à l’intérieur de ma maison a explosé. Je me suis réveillé le lendemain matin à l’hôpital Saint Louis de Paris. Le personnel talentueux de ce célèbre hôpital, qui traitait un nombre incroyable de cas de COVID en même temps, a pris un soin incroyable de moi. Je ne pourrai jamais assez les remercier”.

Un accident caché et une renaissance

Olivier Rousteing explique également sa peur de ne pas être parfait, une raison qui l’a poussé à garder secret cet accident aux yeux de ses proches et de ses équipes à Balmain. “J’ai tout fait pour cacher cette histoire au plus grand nombre et essayé de garder le secret avec mes équipes et mes amis trop longtemps. Pour être honnête, je ne sais pas vraiment pourquoi j’avais si honte, peut-être cette obsession de la perfection pour laquelle la mode est connue et mes propres insécurités…”, écrit-il tout en expliquant les subterfuges utilisés pour tenter de cacher son accident.

“Alors que je récupérais, j’ai juste travaillé jour et nuit pour oublier et créer toutes mes collections, essayant de faire rêver le monde avec mes collections et en même temps cachant les cicatrices avec des masques, des cols roulés, des manches longues et même plusieurs bagues sur tous mes doigts à travers de nombreuses interviews ou photoshoots. Et j’ai vraiment réalisé que le pouvoir des réseaux sociaux est de ne révéler que ce que vous voulez montrer ! Une sorte de nous permettant de créer notre propre récit spécial qui évite ce que nous ne souhaitons pas voir ou montrer : c’est notre nouveau monde”.

Aujourd’hui “guéri, heureux et en bonne santé”, Olivier Rousteing explique plus en détails comment cette explosion a inspiré des tenues de son dernier défilé, véritable ode à la culture populaire. Plusieurs robes sont en fait des références aux nombreux bandages portés par le créateur durant sa guérison.“Mon dernier spectacle était sur la célébration de la guérison de la douleur et je remercie tous les modèles les productions mon équipe les modèles ma famille Balmain, mes amis qui sont venus et ont soutenu non seulement mes 10 ans de Balmain mais ma renaissance”.

11 octobre 2021

Previous Article

Dior remporte la bataille d'internet lors de la Fashion Week de Paris

Next Article

Assistez à un bal Chanel à Paris pour 35 euros

Related Posts
Lire la suite

Au fait c’est quoi la différence entre la mode et la hype ?

Pas uniquement réservée à une élite, la hype touche même désormais vos mères ou grand-mères. Entretien avec trois insiders pour comprendre comment la mode tente de se mettre à l'heure de la hype. Et vice-versa ?