Et si on s’inquiétait pour Kanye West ?

Ses dernières sorties médiatiques font les choux gras de la presse people, mais où en est l’état de santé du génie musical diagnostiqué bipolaire en 2017.

Kanye West photographié par Albert Watson (2016) pour SURFACE MAG

S’il a refusé plusieurs fois d’être impliqué dans l’émission de télé-réalité de son ex-femme Kim Kardashian, Kanye West semble pourtant nous donner depuis plusieurs semaines un large aperçu de ce que seront les prochaines saisons de “Keep Up With The Kardashian”. Ou plutôt “The Kardashian”, nouveau show de la famille qui s’installe désormais sur la chaine américaine Hulu. Ce weekend, c’est un nouvel épisode de “Keep Up With Kanye” qui a fait les gros titres. Le businessman s’est affiché dans une vidéo sur les réseaux sociaux, une méthode de communication qui a peu été la sienne ces dernières années. Dans cet extrait, il explique face caméra qu’il n’a pas l’adresse de la fête d’anniversaire de sa fille Chicago. Pour lui le clan Kardashian l’empêche d’aller célébrer cet événement.

Un divorce médiatique

Kanye West, Kim Kardashian et leurs quatre enfants en 2020
Crédit photo : Courtesy Instagram Kim Kardashian

Sur Twitter c’est l’escalade. Kim Kardashian est accusée de priver Kanye West de ses enfants. Un schéma narratif exploité par Ye lui même depuis plusieurs semaines. Un peu plus tôt il avait affirmé que des membres de la sécurité des Kardashian l’avaient empêché d’emmener ses enfants à l’école. Tout en expliquant quelques secondes plus tard les avoir déposé devant l’établissement. Une confusion et des confessions qui avaient alimenté la presse people. Le son de cloche du côté de la mère de North, Saint, Chicago et Psalm est largement différent. Cette dernière demanderait simplement une meilleure communication et organisation. “Au lieu de se présenter à n’importe quelle heure, à l’improviste chez elle, elle a demandé une meilleure communication de sa part et que les visites soient programmées à l’avance pour donner aux enfants un [horaire] plus prévisible“, a déclaré une source au média Page Six. “Kanye n’a jamais été privé de voir les enfants ! Le récit qu’il essaie de créer est faux et blessant pour leurs enfants et leur relation de coparentalité. Rien ne s’oppose à lui et à ses enfants.”

Autre sortie médiatique de Ye : ses dernières mises en scène avec sa nouvelle compagne, l’actrice Julia Fox. Dans une série de photos pour le magazine Interview, le couple a officialisé sa relation. Fox tantôt photographiée allongée sur une table, sert de plat de résistance à Kanye West fourchette à la main. D’autres fois elle pose comme modèle pour un Ye endossant le rôle de styliste personnel dans une suite d’hôtel. Presque au même moment de cette nouvelle parution presse, Kanye West est accusé d’avoir agressé un fan suite à un demande d’autographe. Sous le coup d’une enquête de la police de Los Angeles, Kanye West risque jusqu’à six mois de prison s’il est reconnu coupable.

À quand une véritable prise de conscience sur la santé mentale des hommes ?

Face à tous ces récents événements, on s’interroge, peut-être naïvement sur la santé mentale de Kanye West qui révélait publiquement en 2018 avoir été diagnostiqué bipolaire. D’autant plus qu’il admettra également ne pas toujours prendre son traitement. En 2020, alors qu’il s’est déclaré candidat à la présidentielle américaine, il se fera hospitaliser après une crise filmée en direct par les caméras. En plein meeting de campagne en Caroline du Nord, West avait tenu des propos incohérents. En larmes et vêtu d’une veste pare-balles où était inscrit “sécurité”, il avait expliqué être contre l’avortement et révélait dans le même temps, qu’il avait demandé à sa femme Kim Kardashian de mettre fin à sa grossesse quand le couple attendait leur fille North. Il s’était ensuite attaqué à la mère de son ex-compagne, qu’il avait comparé à Kim Jong-Un, le dictateur nord-coréen.

Si tout le monde se prend pour un médecin depuis la crise du coronavirus, on ne tentera pas de le faire ici. On réécrira simplement les mots partagés par Kim Kardashian en 2020 suite à une nouvelle crise de son mari. “En tant que société, nous parlons de donner grâce au problème de la santé mentale dans son ensemble, mais nous devrions également donner grâce aux personnes qui vivent avec elle au moment où elles en ont le plus besoin. Je demande gentiment que les médias et le public nous accordent la compassion et l’empathie nécessaires pour que nous puissions traverser cette épreuve. Merci à ceux qui ont exprimé leur inquiétude pour le bien-être de Kanye et pour votre compréhension”. Plus d’un an après les faits, peu de chose semble avoir changé. Kanye West reste le parfait exemple que la santé mentale des hommes n’est que très peu prise au sérieux.

17 janvier 2022

Previous Article

Prada et Fendi disent bel et bien adieu au streetwear ?

Next Article

6 marques pour s'habiller comme dans Euphoria

Related Posts
Lire la suite

Aya Nakamura aux JO, c’est le Haut Niveau

Entre misogynoire, banderole raciste de la part de l'extrême droite... la dernière sortie d'Emmanuel Macron qui rêverait de faire chanter du Edith Piaf à l'interprète de "Djadja", met le pays face à ses démons.