Aux États-Unis plusieurs procureurs s’opposent à la version enfant d’Instagram

Selon eux Facebook échoue déjà à protéger le bien être des enfants en ligne.

En mars dernier, Facebook annonçait travailler sur un Instagram pour enfant. Une version adaptée aux kids de son réseau social et destiné au moins de 13 ans. Nous envisageons d’apporter une expérience contrôlée par les parents sur Instagram pour aider les enfants à suivre leurs amis, à découvrir de nouveaux passe-temps et intérêts, et plus encore”, expliquait alors Joe Osborne, représentant de Facebook. Mais aux États-Unis quelques voix dissidentes se font entendre. Une douzaines de de procureurs généraux ont adressé une lettre au PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, pour lui indiquer leur crainte et lui demander de retirer ce projet de sa feuille de route.

Instagram pourra t-il protéger les enfants ?

The National Association of Attorneys General, une association regroupant des spécialistes de la justice américaine, a fait savoir ses craintes face à ce nouvel Instagram pour enfants. “L’utilisation des médias sociaux peut être préjudiciable à la santé et au bien-être des enfants, qui ne sont pas équipés pour surmonter les défis liés à la création d’un compte sur les réseaux sociaux”, écrivent-ils. “Facebook a historiquement échoué à protéger le bien-être des enfants sur ses plateformes. Les procureurs généraux ont intérêt à protéger nos plus jeunes citoyens, et le projet de Facebook de créer une plate-forme où les enfants de moins de 13 ans sont encouragés à partager du contenu en ligne est contraire à cet intérêt.”, poursuivent-ils dans cette lettre, pointant du doigt le manque de modération de la part de Facebook sur Instagram.

Pas de publicité pour les moins de 13 ans selon Instagram

La compagnie de Mark Zuckerberg a de son côté réagi à cette lettre dans le WWD, se disant plutôt confiant quant au projet. “Comme tous les parents le savent, les enfants sont déjà en ligne. Nous voulons améliorer cette situation en offrant des expériences qui donnent aux parents une visibilité et un contrôle sur ce que font leurs enfants.“, explique un représentant de Facebook ajoutant que la compagnie était en relation avec des experts en développement de l’enfant, en sécurité des enfants et en santé mentale. “Nous nous engageons aujourd’hui à ne pas afficher de publicités dans aucune expérience Instagram que nous développons pour les personnes de moins de 13 ans”, a complété ce porte-parole. Oui mais jusqu’à quand ?

En mars dernier Instagram avait annoncer une nouvelle option pour limiter les interactions entre mineurs et adultes.

11 mai 2021

Previous Article

Gros plan sur la toute nouvelle AMBUSH x Nike Dunk "Deep Royal Blue"

Next Article

Connaissez-vous Gimaguas, la petite marque espagnole qui monte ?

Related Posts
Lire la suite

Restons barbares

Dans son livre "Rester barbare", la journaliste Louisa Yousfi offre une ode à l'émancipation, tout en se demandant comment les rappeurs sont devenus les porte-paroles des femmes issues de l'immigration.