Ice Spice, nouvelle coqueluche et tête de Turc du rap US

Qualifiée de “Princesse rap de New York”, et souvent raillée sur les réseaux sociaux, la rousse assume et a signé un deal chez Capital Record sans jamais avoir enregistré d’album.

Crédit photo : Capitol

Elle a quitté le Bronx pour le calme du New Jersey, Ice Spice en avait marre d’être reconnue dans la rue. À 23 ans elle fait figure de nouvelle promesse du rap féminin américain. Qualifiée “d’étoile montante”, de “princesse de la drill” et dernièrement de “princesse de New York” par le magazine féminin du New York Times. Ice Spice n’a pourtant sorti qu’un seul et unique EP le 20 janvier dernier. Un 6 titres qui fait suite à des singles déposés ça et là sur les internets et à une invitation de la part de Drake cet été à la rejoindre sur un festival OVO au Canada. La machine s’emballe alors autour de cette vingtenaire à l’afro rousse reconnaissable. Billboard la nomme “Rookie of the year” en octobre 2022 alors qu’elle ne dispose d’aucun projet enregistré.

Mais ce qui séduit le public pourrait se résumer en cette phrase du New York Times qui décrit Ice Spice comme “calme, maîtresse d’elle-même, tout en retenue, elle laisse chaque vers s’étirer, comme si elle attirait l’auditeur vers elle avant de le repousser”. Sa drill n’est pas ficelée aux barbelés, elle est féministe, assumée et quasi nonchalante. Elle laissera d’ailleurs tomber ses perruques pour assumer son afro rousse. L’autre atout de cette fille née d’un père africain-américain et d’une mère dominicaine, les réseaux sociaux.

La Diana du Bronx

Fille de son temps, Ice Spice n’hésite pas à prendre à contre-pied les memes ou critiques qui la tournent en dérision sur le net en y répondant. Comme lorsque la toile s’emballe après la circulation d’une soit-disant sextape. Elle explique que la jeune fille dans la vidéo n’est pas elle. Elle doit encore se justifier quand on insinue qu’elle a flirté avec Drake. Comme chaque rappeuse Ice Spice est très vite noyée par des rumeurs liées à sa sexualité. Provoquant buzz et moqueries. En octobre dernier certains américains, dont le rappeur Lil Nas X n’hésitait à pas s’habiller en Ice Spice pour Halloween en s’inspirant de certains de ses outfits de clip. Entre blagues et hommages, là encore Ice Spice répond avec humour en postant la photo du costume vendu en grand magasin.

De quoi faire grandir sa côte de popularité qui avait explosé lors de la sortie de son titre “Munch (Feelin’ U)” à l’été 2022. Drake semble lui adresser un “diss” sur son dernier album ? Elle lui répond sur Twitter avant d’assurer dans les médias que tout va bien entre les deux artistes. Drake l’unfollow d’Instagram ? Elle répond avec sourire en interview : “je ne sais pas pourquoi”. Ice Spice a bien compris qu’elle devait être présente, maitresse de sa narration et de son histoire aussi buzzable soit-elle. Une attitude qui plait à Cardi B. La papesse du rap US lui adresse un clin d’oeil dans un de ses titres en reprenant le terme “Munch” inventé par Ice Spice et qui fait référence à un “homme désespéré”.

Ice Spice ne fait pas que profiter du buzz qui se crée souvent bien malgré elle. Si pour ses détracteurs elle n’est que le fruit des réseaux sociaux, vouée à pourrir au fil du changement d’algorithme , elle peut compter sur un fanbase solide qui l’appelle “la princesse du peuple”. Un titre auparavant réservé à la princesse Diana à qui elle rendra une sorte d’hommage dans un morceau appelé sobrement “Princess Diana”.

2 février 2023

Previous Article

Toutes ces marques de mode françaises mythiques qui vont mal

Next Article

Les événements fripes et pop-up mode à faire en février à Paris

Related Posts
Lire la suite

Shay ou le féminisme à deux vitesses ?

En choisissant de collaborer avec Niska, Shay a donné un goût amer à son retour. Le rappeur n'est pas en odeur de sainteté chez les féministes car accusé de violences conjugales.
Lire la suite

Adele x Léa Salamé

Pour sa seule interview en France, Adele a choisi de répondre à la journaliste de France Inter.