Gucci se lance dans les sextoys ?

Alessandro Michele renforce l’approche sexy et érotique menée par la maison de couture.

Un collier en forme de plug anal
Crédit photo : Gucci

Alors que la maison portée par Alessandro Michele s’est faite récemment devancer par Balenciaga dans le classement des marques les plus populaires, Gucci compte bien regagner son titre en se faisant une place sur le marché des sextoys. Du moins, c’est ce que la marque nous a fait comprendre lors de son dernier show en l’honneur de sa collection printemps-été 2022 en plein Hollywood Boulevard à Los Angeles, ce 2 novembre. Et outre la pluie de stars présentes durant le grand évènement et ses motifs et fausses fourrure à n’en plus finir, la présentation d’Alessandro Michele comportait des bijoux sextoys, accessoires peu habituel des catwalks.

Tout au long du défilé, des pendentifs en argent prenant la forme de plugs anaux ainsi que des perles vaginales suspendues à des colliers ont été arborés par les mannequins, renforçant ainsi l’esthétique ultra-kitsch et érotique de cette nouvelle collection. Ce qui ressemblait au loin à des chapelets en argent se sont finalement révélés être des perles anales. Et ce n’est pas la première fois que la maison explore la sexualité : sa collection automne-hiver 2021, “Aria”, dévoilée en avril dernier, était tout aussi ouvertement érotique avec notamment des fouets et harnais en cuir. Ce choix d’accessoires est donc loin d’être le fruit du hasard car il s’inscrit parfaitement dans l’esthétique sexy et glamour dirigée par Michele à l’occasion de cette nouvelle collection, donnant même vie à des pièces de lingerie signée Gucci.

La mode et le sexe n’en est pas à sa première rencontre comme le prouve la dernière collection du label français Carne Bollente.

4 novembre 2021

Previous Article

Angèle reprend "Fever" en version piano voix

Next Article

L'une des plus anciennes marques françaises de streetwear sort sa collection pour femme

Related Posts
Lire la suite

5 marques streetwear confidentielles

Lumière sur ces labels qui se font doucement mais sûrement une place parmi l'océan de marques déjà bien ancrées dans le paysage streetwear.