C’est quoi ce gros bordel aux Golden Globes ?

La cérémonie, autrefois la plus prisée d’Hollywood, ne va même pas être diffusée cette année à la télévision américaine.

Crédit photo :  Inez & Vinoodh pour les Golden Globes / HFPA

La cérémonie des Golden Globes aura lieu ce dimanche mais ne sera pas retransmise. Peu de stars feront le déplacement et le public sera totalement absent. Grosse ambiance en perspective donc, pour l’événement qui fut pendant longtemps le plus prisé du tout Hollywood. Alors si la pandémie mondiale est venue rebattre les cartes des programmateurs d’événements, les Golden Globes sont en réalité boudés. La raison ? L’Association de la presse étrangère de Hollywood (HFPA), qui constitue le jury, est accusée depuis des mois de racisme, de sexisme, de harcèlement et de corruption.

Pas que des numéros 10 dans la team

Lachés par NBC, chaine américaine qui retransmet d’habitude la cérémonie, les organisateurs des Golden Globes ont préféré la langue de bois pour expliquer le déroulé de cette nouvelle édition. “L’événement de cette année sera un événement privé et ne sera pas diffusé en direct”, a déclaré jeudi un porte-parole de la HFPA au média Deadline. “Nous fournirons des mises à jour en temps réel sur les gagnants sur le site Web des Golden Globes et sur nos réseaux sociaux”. En mai dernier la chaine NBC n’avait pas hésité à allumer au chalumeau les membres de la HFPA dénonçant un manque de diversité au sein de ses membres et de ses nominations. Dans un communiqué à l’époque, la chaine indiquait que si la HFPA s’était “engagée dans une réforme significative”, elle considérait qu‘”un changement de cette ampleur prend du temps et du travail, et nous pensons fermement que la HFPA a besoin de temps pour bien faire les choses.”

Regina King accepte le Golden Globe Award de la meilleure interprétation par une actrice dans un second rôle pour le film “If Beale Street Could Talk” en 2019
Crédit photo : HFPA

Une décision qui faisait suite à une enquête publiée par le Los Angeles Times trois mois plus tôt et dans laquelle les journalistes Stacy Perman et Josh Rottenberg dévoilaient les nombreux avantages en nature reçus par les membres du Jury. Le groupe, composé d’une centaine de correspondants étrangers basés à Hollywood, est accusé de plusieurs défaillances, allant de la corruption au racisme. En plus de l’absence de personnes noires dans ses rangs, la HFPA a été dénoncée pour avoir bénéficié d’avantages en nature. En 1982 déjà, le Golden Globes de la meilleure actrice remis à Pia Zadora, avait fait grincer des dents. Des membres du jury invités dans le fastueux casino tenu par le mari multimillionnaire de cette dernière, auraient “remboursé” l’homme d’affaire en faisant gagner son épouse. En 2011 nouveau scandale, la HFPA est accusée d’avoir reçu des pots de vin pour nommé le film “The Tourist” dans des catégories récompensant les comédies ou films musicaux alors que l’oeuvre était un thriller et avait fait un flop au box office.

En 2019 c’est le voyage à Paris offert à un tiers des membres de la HFPA pour visiter le plateau de la série “Emily in Paris” qui agace.

Le coup grâce de Scarlett Johansson 

“Quand un acteur fait la promotion d’un film, on attend de lui qu’il participe à la saison de remises des prix en participant aux conférences et aux cérémonies. Dans le passé, cela voulait souvent dire répondre à des questions et des remarques sexistes de certains membres de la HFPA, qui frôlent le harcèlement sexuel”, expliquait l’actrice Scarlett Johansson en mai dernier tout en appelant au boycott de la cérémonie. “C’est exactement la raison pour laquelle, je refuse, depuis plusieurs années, de participer à leur conférence. La HFPA est une organisation légitimée par Harvey Weinstein pour créer un élan favorisant la reconnaissance de l’Académie, et l’industrie lui a emboité le pas”, avait-t-elle ajouté.

L’actrice Reese Witherspoon sur le tapis rouge des Golden Globes en 2021
Crédit photo : HFPA

Dans la foulée l’acteur Tom Cruise restituait ses 3 récompenses dorées reçues pour “Né un 4 juillet”, “Jerry Maguire” et “Magnolia”. Et si la HFPA a depuis engagé un chef de la diversité, mené des enquêtes internes, rien ne semble réconcilier le gratin d’Hollywood avec la cérémonie. “On a eu beau organiser des réunions d’information avec les agents et les studios”, témoignait anonymement l’un des membres de l’Association, “participer à des stages de sensibilisation sur les minorités et le harcèlement, s’engager sur la non-discrimination et un processus disciplinaire pour les transgresseurs, revoir nos statuts, engager un responsable de la diversité et vingt et un nouveaux membres, dont six Afro-Américains et des latinos, on est toujours dans le collimateur et en pleine confusion“. 

Les Français nommés cette année

Dans cette nouvelle édition, dont on ne sait pas comment seront envoyés les trophées, quatre Français figurent parmi les nommés. Omar Sy qui vient de signer un deal avec Netflix, concourt dans la catégorie du “meilleur acteur dans une série” pour son rôle dans “Lupin”, Marion Cotillard est nommée pour le titre de “meilleure actrice dans une comédie ou un film musical” grâce à sa performance dans “Annette”. Tahar Rahim peut lui prétendre au trophée du “meilleur acteur dans une mini-série” pour son rôle dans “The Serpent” diffusée sur Netflix. Moins connu du grand public, le compositeur Alexandre Desplats, déjà multi-oscarisé, est lui sélectionné pour la bande originale de “French Dispatch” de Wes Anderson.

8 janvier 2022

 

Previous Article

Nayra signe son grand retour dans le rap français

Next Article

Franchement avions-nous besoin d'un album posthume d'Aaliyah qu'avec des hommes ?

Related Posts
Lire la suite

Angèle débarque sur Netflix

Après Maitre Gims, OrelSan, Nekfeu... c'est au tour de la chanteuse belge de se livrer sur une plateforme de streaming.