L’histoire d’une des plus grosses arnaqueuses de la décennie au coeur d’une nouvelle série Netflix

Elle s’appelle Anna Delvey et a soutiré des centaines de milliers de dollars à la jeunesse dorée new-yorkaise.

La nouvelle série de Netflix s’inspire d’une histoire est vraie. Elle découle de l’article du New York Magazine “Comment Anna Delvey a trompé les fêtards new-yorkais” écrit par Jessica Pressler en 2018, également productrice de la série. Réalisée par Shonda Rimes (Grey’s Anatomy, Murder, La Chronique des Bridgerton) “Inventing Anna” revient sur l’histoire d’Anna Sorkin, une native de Russie qui s’est faite passer pour une riche héritière allemande auprès de la jeunesse dorée de New-York. De 2013 à 2017 elle escroquera des centaines de personnes, allant même jusqu’à réussir à contracter un prêt de cinquante millions de dollars auprès de deux banques. Outre ses factures impayés dans les plus grands restaurants et hôtels de la ville, Anna Sorokin de son vrai nom (Delvey étant son nom d’emprunt) va se lancer dans l’ouverture d’une fondation entièrement fictive, dédiée à l’art. Un projet qui va annoncer le début de sa chute.

Libérée grâce à Netflix

Pour camper le personnage d’Anna Delvey, Shonda Rimes a choisi la géniale Julia Garner qui joue le personnage de Ruth dans l’autre série Netflix “Ozark”.  Elle campera le rôle de celle qui a été condamnée en 2019 à 4 à 12 ans de prison et à restituer 198 000 dollars. Libérée en février dernier, Anna Sorokin doit sa sortie à Netflix. En effet, comme le révèle le média Insider, l’arnarqueuse a pu rembourser une partie de ses victimes grâce au cachet versé par la plateforme pour raconter son histoire. Le géant du streaming aurait versé plus de 320 000 dollars à Sorokin pour adapter sa vie sur le petit écran. Pour l’anecdote, Anna Sorokin avait engagé une styliste pour son procès. Ses looks étaient devenus viraux sur la toile lors de ses audiences.

La série de neuf épisodes sera diffusée le 11 février 2022 sur Netflix et sa bande-annonce est à découvrir ci-dessus.

Découvrez également “Octobre”, la très bonne série Netflix éclipsée par Squid Game.

Photo de couverture : Guerin Blask pour le Sunday Times Magazine

24 novembre 2021

Previous Article

Que nous prépare encore Balenciaga ?

Next Article

De Balenciaga à Gucci, que prépare le groupe Kering pour réussir dans le Metaverse ?

Related Posts
Lire la suite

Les documentaires à voir en ce moment

Arte revient sur l'affaire autour de Janet Jackson au Super Bowl, BrutX met la lumière sur le raï tandis que Maïram Guissé écrit l'histoire de sa mère.