5 expositions à faire en ce moment à Paris

Les galeries parisiennes reprennent de la couleur avec une série d’événements qui mettent en lumière le travail de jeunes talents.

Crédit photo : Galerie Templon

Alors qu’ANCRÉ vous dressait un guide des expos marquantes de la fin d’année 2021 à Paris, de nouvelles expositions viennent de pointer le bout de leur nez en ce début d’année. Si vous pouvez toujours découvrir les oeuvres engagées de Maxwell Alexander au Palais de Tokyo ou encore l’exposition “Couturissime” au Musée des Arts Décoratifs en hommage à Thierry Mugler décédé récemment à l’âge de 73 ans, certaines galeries parisiennes ont ouvert leurs portes à de nouveaux artistes issus du monde entier. Entre peinture à l’acrylique, photographie narrative et sculpture en charbon de bois, découvrez les expos à voir en ce moment.

Lee Bul à la Galerie Thaddaeus Ropac

L’artiste coréenne Lee Bul expose en ce moment même ses oeuvres à la Galerie Thaddaeus Ropac au coeur du Marais. Née en 1964 à Seoul, elle devient l’une des figures emblématiques de l’art contemporain asiatique à travers ses peintures mais également ses sculptures, dessins, installations et vidéos, directement inspirés de ses expériences d’enfance. Tout au long de son processus créatif, Lee Bul explore la notion d’utopie dans ses peintures à l’acrylique et à la poudre de pierre. À découvrir jusqu’au 26 février.

Lee Bul
Galerie Thaddaeus Ropac
7 rue Debelleyme
75003 Paris
Leur site ici

Oda Jaune à la Galerie Templon

Née à Sofia en Bulgarie, Oda Jaune s’installe à Paris en 2008 où elle se spécialise dans la peinture aquarelle afin de raconter sa vision à la fois poétique et tourmentée du corps humain. En mettant en exergue toutes les nuances de la peau, elle explore l’anatomie en s’inspirant des images qu’elle cherche et trouve dans les médias pour ensuite les fragmenter. “Mon processus créatif est très lent car j’applique de multiples couches très fines. Ce que j’essaie de peindre, c’est une vision aussi proche de la réalité que possible.”, explique l’artiste à TV5 Monde. À découvrir jusqu’au 5 mars 2022.

wOnderlust” – Oda Jaune
Galerie Templon
28 Rue du Grenier-Saint-Lazare
75003 Paris
Leur site ici

Pamela Tulizo à la MEP

La jeune photographe congolaise Pamela Tulizo, lauréate en 2020 du Prix Dior de la Photographie et des Arts Visuels pour Jeunes Talents, s’installe à la Maison Européenne de la Photographie à Paris. Dans son exposition intitulée “Face to Face”, l’artiste questionne sur le regard posé sur les femmes en République Démocratique du Congo et plus précisément celles de la region de Kivu dans l’est du pays. Les photos riches en couleur mettent en exergue la beauté et la force de ces femmes. À découvrir jusqu’au 13 mars.

“Face to Face” – Pamela Tulizo
Maison Européenne de la Photographie
5-7 Rue de Fourcy
75004 Paris
Leur site ici

Barbara Penhouët à la Galerie Laure Roynette

Entre Paris et Marseille, Barbara Penhouët s’attelle à mettre en lumière les corps et ses expressions à coup de pinceau. Également illustratice et architecte, elle doit sa passion pour la peinture à ses parents, tous deux grands amateurs d’art. À travers son travail, elle représente les interactions humaines et ses mouvements mais également les corps solitaires éclairés par la lumière naturelle du soleil, le tout en développant son intérêt pour le “vivre ensemble”. À découvrir jusqu’au 6 mars.

“Rayon vert” – Barbara Penhouët
Galerie Laure Roynette
20 Rue de Thorigny
75003 Paris
Leur site ici

Lee Bae à la Galerie Perrotin

L’artiste sud-coréen Lee Bae pose ses valises à la Galerie Perrotin pour sa deuxième exposition dans la célèbre galerie parisienne. Ce dernier se concentre sur l’étude et la manipulation du charbon de bois notamment dans sa série “Landscape” qui joue sur la dichotomie entre la clarté du blanc et la sombreur du noir. Parmi les oeuvres exposées, l’artiste a choisi de dévoiler une série inédite jamais montrée en France intitulée “Brushstroke” dans laquelle il met en exergue différentes formes peintes avec de la poudre de charbon. À découvrir jusqu’au 26 février 2022.

“Le noir en constellation” – Lee Bae
Galerie Perrotin
76 rue de Turenne
75003 Paris
Leur site ici

Découvrez également les sièges du Parc des Princes transformés en oeuvres d’art.

24 janvier 2022

Previous Article

Tiffany's & Co. et Pharrell accusés d'avoir plagié leurs lunettes collaboratives

Next Article

Si vous aimez les looks d'Euphoria, vous aimerez la nouvelle collection de Blumarine

Related Posts
Lire la suite

Chouf la vie, la vraie

La poétesse franco-algérienne Sophia brouille les frontières entre rap conscient et poésie.