Une boutique Chanel braquée au fusil d’assaut en plein Paris

Le montant du préjudice s’élèverait à au moins un million d’euros.

Sans ouvrir le feu mais avec sang froid, quatre individus casqués et masqués ont braqué une boutique Chanel en plein Paris ce jeudi 6 mai après-midi. Au moins un portait un fusil d’assaut selon les premiers témoins et éléments de l’enquête. Les faits se sont déroulés dans une boutique de luxe Chanel d’horlogerie et de joaillerie, près de la place Vendôme, au cœur de Paris. Les voleurs ont réussi à prendre la fuite à bord d’un scooter et d’une moto de type TMax, rapporte une source policière auprès de l’AFP. Des dires confirmés par des images prises sur place où on aperçoit les quatre individus détaler. Le malfaiteurs n’ont pas ouvert le feu et il n’y a eu aucun blessé, précise la police.

Si le montant du butin dérobé n’avait pas été communiqué jeudi après-midi, selon les premiers éléments de l’enquête révélés ce vendredi, les malfrats se seraient volatilisés avec près d’un million d’euros. Tout se serait déroulé relativement dans le calme à en croire les premiers témoignages qui décrivent un braquage qui a duré entre 7 à 8 minutes. Aucune précipitation mais une organisation visiblement bien huilée. Celui qui “faisait le guet” près de la moto, “était très calme, très posé. Il n’était pas agressif”, a raconté à l’AFP Jean Laville, 48 ans, installé au restaurant “La petite régalade” situé tout proche de la boutique Chanel braquée. “J’ai pris une photo de sa moto, il m’a vu. Il n’a pas du tout été agressif. Des gens filmaient en face, à aucun moment il n’a pris sa Kalachnikov pour les dissuader, leur faire peur”.

Il était environ 15h quand les faits se sont déroulés. “J’étais en train de fumer une cigarette avant mon déjeuner quand j’ai vu un homme seul avec une kalachnikov sur une moto”, raconte à l’AFP Anastasia Martino, 26 ans, vendeuse dans un magasin de costumes situé en face. “Deux minutes plus tard, trois autres hommes sont sortis avec des gros sacs noirs. Ils avaient aussi des armes automatiques et sont montés sur deux motos et partis très vite“, a-t-elle ajouté. Pour son collègue Cyril, ce n’était “pas des pros, car ça a bien duré dix minutes”. “Il y a même des gens qui ont traversé devant le guetteur sans se rendre compte qu’il était armé”, a-t-il dit à l’AFP.

Une enquête a été ouverte pour “vol à main armée” et les investigations confiées à la BRB et au 1er Discrict de police judiciaire (DPJ), a précisé à l’AFP le parquet de Paris.

6 mai 2022

Previous Article

Instagram va vous permettre de poster de photos et vidéos encore plus grandes

Next Article

Friperies et pop-up à Paris : Un guide des évènements du moment

Related Posts
Lire la suite

Les combattantes de Balmain

Olivier Rousteing a présenté sa nouvelle collection Automne/Hiver 2022 pendant la Fashion Week de Paris.