Le procès de Cardi B contre une Youtubeuse a commencé

La star du rap a peu de chance de gagner selon plusieurs médias.

Crédit photo : Instagram Cardi B

Les faits remontent à 2019. Cette même année Cardi B dépose plainte en diffamation contre la youtubeuse Latasha Kebe connue sous le pseudonyme UNWINEWITHTASHAK. La rappeuse accuse la créatrice de contenus d’opérer “une campagne malveillante” à son égard après avoir posté des vidéos et des publications sur les réseaux sociaux affirmant qu’elle avait contracté l’herpès et abusé de drogues. Dans sa plainte déposée auprès du tribunal d’Atlanta, Cardi B assure que Latasha Kebe savait que ce type de fausses révélations “attireraient beaucoup plus de téléspectateurs vers son contenu qu’elle n’en recueille habituellement”.

Un procès qui devrait durer deux semaines

Des accusations que nient la Youtubeuse qui a contre-attaqué en demandant 3 millions de dollars de dommages et intérêts pour avoir été harcelée par les fans de Cardi B. Une requête rejetée en 2021 par un juge, faute d’éléments nécessaires pour prouver ces “raids numériques”. L’influenceuse aux 1 million d’abonnés sur Youtube est également accusée d’avoir insinué que la fille de Cardi B (alors enceinte) aurait des retards de croissance et que la rappeuse se prostituait pour vivre. Elle avait également affirmé que Cardi B faisait preuve d’infidélité auprès de son compagnon.

“Tout le monde connaît l’humour, tout le monde connaît l’opinion et tout le monde a besoin de contexte pour l’apprécier.”, a expliqué l’avocat de la Youtubeuse Sadeer Sabbak qui a demandé aux jurés de remettre les propos de sa cliente dans son contexte. Réponse de Sarah M. Matz, avocate de Cardi B : “Dire que les gens ont des maladies très stigmatisantes n’est pas une blague”. Selon le site Billboard le procès ne devrait pas être évident pour Cardi B. “Principalement parce que le premier amendement rend difficile pour les personnes célèbres de poursuivre en diffamation. Pour gagner son procès, la superstar doit prouver non seulement que les déclarations de Kebe nuisent à sa réputation, mais que la blogueuse a agi avec une soi-disant méchanceté réelle – qu’elle a menti intentionnellement ou a agi avec une indifférence téméraire à la vérité”.

Les jurés ont été nommés ce lundi 10 janvier et le procès devrait durer deux semaines.

14 janvier 2022

Previous Article

Dans un McDonalds ou au supermarché, 5 lieux insolites qui ont accueilli des défilés

Next Article

Trois français à Coachella cette année

Related Posts
Lire la suite

Rihanna aperçue à Paris

Son compagnon A$AP Rocky faisait partie des têtes d'affiche du festival Lollapalooza.