Aya Nakamura et son compagnon détaillent leur violente dispute devant la justice

Le couple séparé depuis, pourrait être condamné à une amende.

Aya Nakamura aux NRJ Music Awards
Crédit photo : NRJ

En août dernier le couple Aya Nakamura et Vladimir Boudnikoff avait été placé en garde à vue pour violences conjugales. Ils avaient passé la nuit du 6 au 7 en garde à vue au commissariat de Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis après que la police soit intervenue suite à une violente dispute au domicile du couple. La police les avait alors embarqué pour des faits de violences réciproques. Les premiers éléments de l’enquête indiquaient qu’il n’y avait pas “eu vraiment de coups”,mais plutôt des “dégradations d’objets”. Étaient également évoquées “des griffures” pour les deux protagonistes. Ressorti libre, le couple avait reçu une convocation devant le tribunal correctionnel. “Nous avons fait des bêtises ce soir-là et c’est la vie aussi”, avait écrit un peu plus tard le compagnon et producteur de musique Vladimir Boudnikoff sur Instagram. “La femme que j’aime et moi-même allons très bien. Vraiment rien de grave, rien”, avait-il affirmé. Ils se sont présentés ce 26 janvier devant la justice français. Le hasard du calendrier veut que cela tombe la veille de la sortie très attendue du prochain album d’Aya Nakamura.

Une audience rapide

Après un refus d’une demande de huit-clos par la présidente rappelant que les deux accusés avaient évoqué l’affaire dans la presse, Aya Nakamura et Vladimir Boudnikoff se sont présentés à la barre ce 26 janvier pour répondre des faits qui leurs sont reprochés. Tous deux accompagnés de leurs avocats respectifs, ils ont détaillé le déroulé de cette soirée du 7 août 2022. On apprend que c’est un voisin qui alertera la police pour ce qui s’apparente à un tapage nocturne. Aya Nakamura finira par sortir, un bébé dans les bras, expliquant qu’elle vit une grosse dispute avec son compagnon. “Elle parle de tirage de cheveux, d’étranglement, de séquestration”, détaille un reporter de BFMTV. Si le couple finira par rentrer chez lui, de nouveaux hurlements décideront la police à les embarquer au poste.

Lors de cette audience on apprend que Vladimir Boudnikoff a maintenu Aya Nakamura au sol, l’a frappée à la tête et a voulu l’étrangler. Il explique de son côté que la chanteuse a cassé une bouteille de sirop de grenadine sur lui et “casse tout à son domicile”, rapporte BFMTV. La raison de cette dispute est également détaillée lors de cette audience. Vladimir Boudnikoff se serait rendue à un mariage auquel Nakamura n’était pas invitée et il lui aurait caché. La tension serait montée encore d’un cran lorsque la chanteuse retrouve des clichés d’une des ex de Boudnikoff présente à ce mariage, dans le téléphone du producteur. On apprend également que ce même après-midi Aya Nakamura avait annoncé sa volonté de rompre à Boudnikoff. “J’étais très énervée. J’ai continué à balancer des trucs sur Vladimir”, confie la chanteuse à la barre avant d’ajouter : “On est séparés. Mais on essaye de bien s’entendre pour la petite. On s’entend pour elle“.

Qualifiant les violences “d’exceptionnelles” mais de violences tout de même, la présidente a renvoyé la condamnation du couple au 23 février prochain. La procureure demande une amende de 2 000 euros pour Boudnikoff et de 5 000 euros pour Aya Nakamura, calculée en fonction de leurs revenus.

26 janvier 2023

Previous Article

Mais qui sont les super-riches qui s'achètent des robes Haute Couture ?

Next Article

Nouveau scandale à Miss France : des lycéennes ont travaillé de nuit, parfois au bord de la crise

Related Posts
Lire la suite

Et si on s’inquiétait pour Kanye West ?

Ses dernières sorties médiatiques font les choux gras de la presse people, mais où en est l'état de santé du génie musical diagnostiqué bipolaire en 2017.