Homa Homa, l’afrobeat made in Bruxelles

L’artiste propose un mélange édulcoré de rumba congolaise et de R&B.

Crédit photo : Homa Homa

Bruxelles bouillonne d’une scène musicale déjà riche. De la pop d’Angèle au rap de Damso, il manquait pourtant un corde à l’arc de la capitale belge. Celle de l’afrobeat. Elle est tendue par Homa Homa, jeune auteur-compositeur-interprète bruxellois d’origine congolaise, qui titille la vibe musicale depuis 2019 sans y avoir pourtant jamais aspiré. “J’ai jamais rêvé d’être chanteur ou rappeur. La musique m’a choisi.”, confie-t-il à African Moove. Et il aura fallu un DM d’un beat maker nigérian, envoyé un jour pour le féliciter pour faire naitre “Pakajuma”, titre qui lui apportera une première visibilité en 2020.

Formé initialement aux arts visuels et dramatiques, Homa Homa fait d’abord ses classes dans le domaine du clip en tant que réalisateur et photographe. Le chant, un mélange de rumba congolaise et de R&B, le tout saupoudré de sonorité afrobeat, viendra plus tard. Tout en poésie, Homa Homa associe mélodies traditionnelles congolaises à ses influences modernes dans lesquelles il chante en français, lingala et anglais. Polyvalence et métissage culturel font donc de Homa Homa un artiste complet et unique à suivre de très près. Son EP “Hopium” sorti le 16 juillet dernier est à streamer dès maintenant sur Spotify.

Découvrez également le délicieux album d’Ayra Starr, nouvelle pépite nigérienne de 19 ans.

22 septembre 2021

Previous Article

House of Sunny dévoile son nouveau lookbook

Next Article

LVMH dévoile un plan pour recruter 25 000 jeunes

Related Posts
Lire la suite

Pourvu qu’il Nej toute l’année

On s'est interrogées avec l'artiste sur les raisons qui font qu'elle est absente des médias traditionnels. Le tout à l'occasion de la sortie de son nouvel album "Athena".