3 projets de newcomers françaises qu’on écoute en ce moment

De la pop, du rnb et un peu de soul pour vous accompagner en ce début d’automne.

Crédit photo : Gauche / Liv del Estal par Lucie Bourdeu – Droite / Romane par Jim La Souille

Si vous souhaitez ajouter de nouvelles découvertes à vos playlists, voici trois artistes que nous écoutant en ce moment chez ANCRÉ. Entre pop, rnb et soul, Liv del Estal, Romane et Dina ont retenu notre attention dans le paysage musical féminin. Chacune apporte son petit grain de voix, pour saupoudrer les tourments de leur jeunesse. De quoi assaisonner ce début d’automne même si certaines ont sorti leur projet avant l’été. Mais bien loin de la course au tout, tout de suite, on a pris le temps de découvrir avec appétit les hors d’oeuvres servis par ces dames.

Liv del Estal – Ma vie en vrac

Autrice-compositrice-interprète et actrice, Liv del Estal viendra chatouiller votre spleen. “J’ai pleuré l’océan Pacifique, j’ai pleuré l’océan Atlantique, j’ai pleuré toutes les eaux du monde, tu ne m’as pas aimé une seule seconde”, fredonne t-elle dans “Ma vie en vrac” son nouvel EP sorti le 4 juin dernier. À travers une pop nostalgique Liv fait suer toutes ses influences. “Chez moi, quand j’étais petite, nous écoutions Aznavour, Nino Ferrer, Dalida, Luigi Tenco, Paolo Conte, et beaucoup de musique brésilienne comme Ceatono Veloso, Joao Gilberto”, confie t-elle. De quoi garder un petit bout d’été accroché aux paroles, aux paroles, aux paroles.

Dina – Bossy

Originaire de Toulon, Dina a sorti son EP “Bossy” en avril dernier. Un titre évocateur qui fait écho au féminisme de Beyoncé, artiste qu’elle adule. Du haut de ses 21 ans, la jeune femme signe un sept titres qui sent bon le sud et la Méditerranée. Et c’est ça qu’on a aimé chez Dina, cette teinte de Zaho, et un esprit libre en accord avec la femme 2021. Dans “Bossy” la chanteuse rend hommage à sa mère. “C’est la femme forte pour moi. Elle m’a élevée seule. J’ai grandi dans un petit noyau familial avec mes deux tantes, mes grands-parents, mon oncle et ma mère. Je jonglais entre toutes ces personnes. Je suis fille unique et j’ai grandi sans frère et sans sœur”, expliquait-elle lors d’une récente interview. Certains d’entre vous l’auront peut-être vu passer sur Planète Rap. Elle y était invitée en amont de la release de “Bossy”.

Romane

C’est tout en anglais que Romane a choisi de se lancer dans “I Know”, un EP de quatre titres, fraîchement délivré le 17 septembre dernier. Signée dans le label indépendant Plan Simple, celle qui a grandi à Lyon, mise sur un alliage retro/soul/pop dont la recette lui vient de son enfance à écouter Otis Redding, Etta James, Bill Withers, ou encore Tracy Chapman. Que des chefs.

Découvrez également le délicieux album d’Ayra Starr, nouvelle pépite nigérianne de 19 ans.

7 octobre 2021

Previous Article

La prochaine Nike Dunk exclusive aux femmes pioche dans le café crème

Next Article

adidas rachète vos anciens vêtements et sneakers de n'importe quelle marque

Related Posts
Lire la suite

Accrochez-vous à Doria

La rappeuse de Nanterre a dévoilé un premier album prometteur, encore un peu trop sage.
Lire la suite

Yseult quitte la France

La chanteuse parisienne se sentait "blâmée pour qui elle était" et part s'installer chez nos voisins.