Adele choisit la France pour sa première télévision européenne

La chanteuse n’a pas fait l’unanimité auprès de ses fans.

Alors que son tant attendu nouvel album “30” a fait surface vendredi dernier, Adele a sana sa première télévision française. La chanteuse britannique a interprété “Easy On Me”, premier single de son nouveau projet, en exclusivité pour les NRJ Music Awards qui se sont déroulés au Palais des Festivals à Cannes ce samedi 20 novembre. Mais ce n’est pas en direct, depuis la côte méditerranéenne que la chanteuse britannique a performé. En duplex à quelques milliers de kilomètres plus loin, à Los Angeles et dans un décor aux allures d’aquarium géant, la chanteuse qui a récemment fait plier Spotify, a interprété son délicieux “Easy On Me” accompagné d’un pianiste et d’un guitariste.

Très attendue par les téléspectateurs, Adele faisait partie des grands absents du tapis rouge. “C’était la condition : duplex ou rien.”, a expliqué le coordinateur de la célèbre émission des NRJ Music Awards, Jacques Grimal, au Parisien. “Mais il vaut mieux avoir Adele ainsi que de ne pas l’avoir. Et nous avons eu un bon retour d’expérience avec Dua Lipa l’an dernier. Peut-être que le Covid nous aura apporté cette nouvelle façon de faire du divertissement.”, ajoute-t-il. Une prestation qui reste tout de même inédite puisqu’il s’agit de la première télévision européenne de la chanteuse depuis la sortie de son nouvel album. À la fin de son interprétation, Adele a tenu à s’excuser auprès de son public pour son absence. Ce qui n’a pas suffit aux fans qui se sont insurgés sur Twitter compte tenu des “fausses promesses” de la part des NMA concernant la présence de la chanteuse.

Découvrez également l’interview exclusif d’Adele accordé à la journaliste française Léa Salamé.

23 novembre 2021

Previous Article

De la France au Maroc, Arte explore le parcours de 8 rappeuses dans une série documentaire

Next Article

De colère, la marque de cosmétiques LUSH quitte les réseaux sociaux

Related Posts
Lire la suite

Yseult quitte la France

La chanteuse parisienne se sentait "blâmée pour qui elle était" et part s'installer chez nos voisins.