Qu’est ce que le revenge spending, le phénomène attendu post pandémie ?

En êtes-vous atteint ?

Crédit photo : Kylie Jenner

Intitulée aussi Revente Shopping, cette tendance a déjà commencé en Chine et elle découle directement de la pandémie mondiale. Alors que les magasins ont été fermés pendant plusieurs mois, on a constaté en Chine des files interminables d’acheteurs devant les magasins lorsque ces derniers ont finalement rouvert leur porte. Le web regorge d’anecdotes comme celle de cette cliente chinoise qui aurait dépensé plus de 140 000 dollars dans la boutique Hermès de Guangzhou. Le magasin aurait même enregistré 2,7 millions de dollars de recettes dans la journée en avril 2020. Des chiffres vertigineux et qui seraient le résultat du Revenge Spending. Littéralement traduit par “dépense de vengeance”.

Consommation raisonnée vs Revenge Spending

Alors que les marques proposent de plus en plus de produits éco-responsables et que la pandémie a mis un frein aux dépenses des ménages, il semblerait que de nombreux consommateurs aient envie de dépenser sans compter dès que la pandémie sera finie. N’avez-vous pas déjà entendu autour de vous, un ami ou un proche, vous avouer qu’il n’avait rien acheté depuis un an mais que dès que les magasins rouvriront il ira se faire une razzia ? Et c’est exactement ici que s’illustre la notion de Revenge Shopping. En France, Bruno Lemaire le constatait récemment, ce sont près de 200 milliards d’euros qui seront épargnés par les français d’ici la fin 2021. Un surcroît d’épargne que le gouvernement tente d’amortir en réfléchissant à des mesures qui encouragent les petites donations, jusqu’à 10 000 euros, entre génération et non imposées. Derrière cette décision, la volonté d’encourager les français, surtout les jeunes, à dépenser.

Mais la frénésie d’achats du Revenge Shopping sera t-elle suffisante pour rattraper plus d’un an d’économie mise à mal par le COVID ? Pas sûr.

Des enseignes déjà fragilisées avant le COVID ont déjà mis la clé sous la porte, c’est le cas de Pimkie en Belgique qui vient de se déclarer en faillite.

8 avril 2021

Previous Article

Dior rend hommage à Granville dans sa nouvelle collection maison

Next Article

Bonanza Paris, la marque française de bijoux qui sublime le chic

Related Posts
Lire la suite

5 documentaires sur les dessous du groupe LVMH

Alors que le géant du luxe semble de plus en plus attirer la génération Z, plongez en profondeur dans les dessous de ce mastodonte emmené par Bernard Arnault.