Obey dénonce les violences faites à la communauté LGBT+ en Pologne dans son nouvel éditorial

Présenté par :

La collection de la marque américaine est mise en scène dans un des pays les plus homophones de l’UE.

Alors qu’il y a quelques semaines nous présentions en avant-première la toute nouvelle collection d’Obey, la marque américaine offre un éditorial photo à ses pièces printanières. Une production entièrement féminine imaginée par Maria Zuzanna Kniaginin-Ciszewska. La photographe polonaise met en scène plusieurs protagonistes pour dénoncer les violences envers la communauté LGBT en Pologne, pays natal de Maria. “Nous avons joué un couple de lesbiennes dans le pays le plus homophobe de l’UE – la Pologne. Avec tous les événements récents dans notre patrie, nous avons réalisé que la représentation était ce qu’il y avait de plus important”, explique la photographe.

Et c’est en mimant plusieurs scènes de la vie de couple que la photographe a choisi de se mettre en scène en total look Obey. Week-end à l campagne, rencontre avec la belle-mère, lune de miel dans la chambre d’hôtel, virée à l’école en groupe de filles… C’est tout autant de clins d’oeil au quotidien qui sont adressés pour normaliser une vie souvent montrée du doigts. En soutien du projet, OBEY Clothing a fait un don à Grupa Stonewall, un groupe de soutien polonais pour soutenir la communauté LGBT + en Pologne.

Découvrez également la toute nouvelle collection de North Hill Paris.

31 mars 2021

Previous Article

Comment avoir l'élégance de Paris avec l'avance de Kinshasa ?

Next Article

Crise sans précédent pour H&M en Chine

Related Posts