Une championne d’échec porte plainte contre Netflix pour sa série “Le Jeu de la dame”

La championne d’échec Nona Gaprindashvili accuse le géant du streaming de diffamation et d’atteinte à la vie privée.

Crédit photo : Netflix

La série à succès diffusée sur Netflix, “Le Jeu de la dame”, dressant le portrait d’une surdouée des jeux d’échecs incarnée par l’actrice Anya Taylor-Joy, a conquis des dizaines de millions de téléspectateurs l’année dernière. Aujourd’hui elle fait l’objet d’une plainte de près de 25 pages déposée par la légende géorgienne des échecs, Nona Gaprindashvili, qui est entrée dans l’histoire en devenant la première femme grand maître au monde et qui a inspiré la série à succès. Cette dernière affirme que la série a minimisé sa carrière et porté atteinte à sa réputation. Devant le tribunal fédéral de Californie, elle a porté plainte pour diffamation et atteinte à la vie privée en visant particulièrement une scène située vers la fin du dernier épisode, dans laquelle son nom est cité.

Près de 5 millions de dollars de dommages et intérêts

Dans la scène en question, et dans laquelle tous les personnages sont fictifs, l’héroïne de la série, Beth Harmon, affronte un grand maître russe au tournoi international de Moscou. Lors du duel, un commentateur prend la parole : “La seule chose inhabituelle chez elle, vraiment, c’est son sexe. Et même cela n’est pas unique en Russie. Il y a Nona Gaprindashvili, mais elle est championne du monde et n’a jamais affronté d’hommes”, dit-il avant que le plan se tourne brièvement vers une spectatrice du tournoi. Gaprindashvili, aujourd’hui âgée de 80 ans, et son équipe juridique, considèrent cette phrase comme “manifestement fausse (…) grossièrement sexiste et dévalorisante” , indiquant dans leur plainte qu’en 1968, année où se déroule l’épisode, elle avait affronté au moins 59 joueurs d’échecs masculins dont 28 simultanément au cours d’une même partie. Pour ces propos prononcés à son égard, la championne du monde demande près de 5 millions de dollars de dommages et intérêts, affirmant que cette fausse déclaration a impacté ses bénéfices et ses revenus et causé “humiliation”, “détresse” et “angoisse personnelle”.

La réponse de Netflix

Un porte-parole de Netflix a répondu à cette plainte dans une déclaration écrite : “Netflix n’a que le plus grand respect pour Mme Gaprindashvili et son illustre carrière, mais nous pensons que cette plainte n’a aucun fondement et nous défendrons vigoureusement l’affaire”. Suivie par près de 62 millions de foyers, “Le Jeu de la dame” a remporté l’Emmy Award de la meilleure série limitée lors de la cérémonie qui s’est déroulée le dimanche 19 septembre à Los Angeles.

À l’occasion de la saison 5 de La Casa de Papel, Netflix a pris en otage des spectateurs de la série dans un avion.

20 septembre 2021

Previous Article

Le label français Pickloz revient avec ses sacs Air Jordan

Next Article

Monica Lewinsky réhabilitée dans la nouvelle saison de "American Crime Story"

Related Posts
Lire la suite

Les documentaires à voir en ce moment

Arte revient sur l'affaire autour de Janet Jackson au Super Bowl, BrutX met la lumière sur le raï tandis que Maïram Guissé écrit l'histoire de sa mère.