Les comptes Instagram à suivre pour une mode décoloniale

Changez votre regard sur les stéréotypes de l’industrie de la mode et prenez conscience de son impact écologique sur certains pays colonisés.

Crédit photo : Atmos

Appropriation culturelle, surreprésentation des personnes blanches, exploitation des travailleur·euses dans les usines, envoi du gâchis textile à des pays défavorisés… L’industrie de la mode ne manque pas de dynamiques coloniales. Pour approcher ces concepts complexes, Ancré propose une liste de six comptes Instagram, qui analysent les oppressions et donnent des outils pour penser une mode décoloniale.

Âme Assitan

Coach en mode intersectionnelle et créateur·ice de contenu, Âme Assitan aborde de nombreux sujets dans des posts très pédagogiques : appropriation culturelle, fluidité du genre, construction du style vestimentaire… Ael propose également des masterclass sur ces sujets et a lancé Meta Style, un programme de coaching qui aide à se façonner une garde robe écologique, respectueuse de son genre, et sous un prisme décolonial.

We Are Naïfs

Une publication spécialisée dans la mode et les arts, qui aborde des styles et des cultures précédemment colonisés dans toute leur complexité. Leur compte et leur magazine sont l’occasion de découvrir des artistes et des projets trop peu valorisés, et de déconstruire comment nous pensons et parlons d’histoire et de culture.

Aja Barber

Aja Barber est une autrice et activiste spécialiste du colonialisme et de la mode durable. Sur son compte Instagram, elle évoque sans langue de bois le gâchis textile, le colonialisme dans la mode et critique la fast fashion avec beaucoup de clarté. Elle a également écrit le livre Consumed, sur le consumérisme et le colonialisme.

The Fashion and Race Database

Ce projet est une plateforme et une base de données pour questionner les représentations racistes de l’histoire de la mode. Sur leur compte Instagram, des milliers de recommandations permettent de creuser le sujet, non seulement par rapport à cette industrie, mais aussi par rapport à la société en général.

Diet Prada

Vous connaissez sûrement Diet Prada : un compte/média qui a démarré en interpellant les grandes marques sur leur plagiat. Il n’est pas spécialisé dans le colonialisme, mais contribue largement à la médiatisation de scandales racistes dans l’industrie (comme la pub injurieuse de Dolce Gabbana) et permet de se tenir au courant des actualités sous un prisme engagé.

Slow Factory

Une organisation et école qui répond aux défis du dérèglement climatique par une approche décoloniale. Leur compte Instagram propose des ressources et des contenus pédagogiques sur le design et l’écologie. Pour une réflexion centrée sur la mode, leur programme gratuit Open Edu propose 13 masterclass sur la mode et la beauté avec une approche féministe, écologiste et décoloniale.

3 novembre 2022

Previous Article

Daily Paper dévoile une nouvelle collab inspirée des Sapeurs congolais

Next Article

Les pop-up mode et fripes à venir

Related Posts
Lire la suite

Ces marques de Modest Fashion repérées à Paris

À l'occasion du pop-up Ordestie Store organisé à Paris les 3 et 4 décembre, ANCRÉ vous dresse une liste des labels Modest Fashion aperçus lors de l'événement.