Louis Vuitton fait défiler ses modèles dans un Louvre entièrement vide

Présenté par :

Nicolas Ghesquière a également adressé un clin d’oeil à Daft Punk.

Alors que deux Fashion Week à l’étranger viennent d’annoncer qu’elles auraient bien lieu en physique, celle de Paris continue sa version digitale. Et c’est Louis Vuitton qui est venue clôturer cette nouvelle saison avec un défilé en plein milieu du Musée du Louvre. C’est dans le département des Antiquités grecques, étrusques et romaines, que le directeur artistique des collections femmes a fait pavaner ses modèles. D’un pas décidé, elles se sont succédées devant des statues impassibles qui ont fait office de public. Dénudées, elles ont pu largement entrevoir, le vestiaire Louis Vuitton et quoi se mettre sur le dos la saison prochaine.

Doudounes amples, robes à sequins, bottes en cuir ajourées, la collection proposée par Nicolas Ghesquière était rayonnante. Un festival de couleurs qui s’est illustré sur un panel de pièces qui ont donné de l’épaule. Veste bouffante, robe à large col zébré, visages de statues antiques sur des sacs en cuir… La saison Automne/Hiver 21 de Louis Vuitton est résolument gaie et ça fait du bien à voir dans cette Fashion Week presque ennuyeuse. Pour accompagner ce défilé, Nicolas Ghesquière a adressé un clin d’oeil aux Daft Punk, qui viennent d’annoncer leur retraite en choisissant la bande sonore “Harder Better Stronger”. Une bonne définition de cette collection. Revivez le défilé ci-dessus.

Découvrez également le défilé Chanel.

10 mars 2021

Previous Article

Deux Fashion Week s'apprêtent à revenir en physique

Next Article

Plein phare sur les créateurs du Moyen-Orient à l'approche du Ramadan

Related Posts