8 expositions à faire à Paris en septembre

Présenté par :

Avec Damien Hirst mais aussi Prune Nourry et Maison Château Rouge.

Crédit photo : Vincent Lorca – Exposition Prune Nourry

Alors que l’on vous annonçait l’installation de Maison Château Rouge accompagnée des Oiseaux Migrateurs au Musée des Arts Décoratifs, la rédaction d’ANCRÉ vous propose les expositions à faire et à refaire dès septembre à Paris. L’occasion de s’octroyer un moment de dépaysement coloré proposé par Damien Hirst, de s’offrir une pincée de nature morte signée GaHee Park ou alors de s’adonner à une visite de la Big Apple sous l’oeil de Vivian Maier. De quoi aborder cette rentrée sans tomber dans la nostalgie des vacances d’été. Bonne visite.

Projet Phenix de Prune Nourry – Galerie Templon

Crédit photo : Prune Nourry

Pour faire suite à son exposition Catharsis en 2019, Prune Nourry repose ses valises à la Galerie Templon dans le 3ème arrondissement. Née dans la capitale en 1985, c’est entre Paris et New York que l’artiste vit et travaille. À travers ses oeuvres, elle aborde la notion d’équilibre sous différents angles ainsi que les questions éthiques que ces derniers soulèvent, du déséquilibre démographique en passant par le corps et la guérison, ou encore l’interdépendance entre les êtres vivants. Dans Projet Phenix, Prune Nourry, les yeux bandés, a recréé le buste de 8 personnes malvoyantes, simplement par le toucher et l’ouïe. À découvrir à partir du 4 septembre, jusqu’au 23 octobre 2021.

Galerie Templon
30 rue Beaubourg
75003 Paris
Du 4 septembre au 23 octobre 2021
Leur site ici

Damien Hirst – Fondation Cartier

Entre impressionnisme et action painting, Cerisiers en Fleurs est la première exposition institutionnelle en France de l’artiste britannique Damien Hirst. “C’était jouissif de travailler sur ces toiles, de me perdre entièrement dans la couleur et la matière à l’atelier. Les Cerisiers en Fleurs sont tape-à-l’œil, désordonnées et fragiles, et grâce à elles je me suis éloigné du minimalisme pour revenir avec enthousiasme à la spontanéité du geste pictural.” raconte l’artiste. L’exposition se compose d’une série de 30 toiles, sans aucun commentaire, laissant pleinement la place à l’immersion dans chacune d’entres elles. Une touche de dépaysement avant l’automne qui arrive. À découvrir jusqu’au 2 janvier 2022.

Fondation Cartier
261 boulevard Raspail
75014 Paris
Jusqu’au 2 janvier 2022
Leur site ici

Georgia O’Keeffe – Centre Pompidou

Crédit photo gauche : Don de la Georgia O’Keeffe Foundation 1995. © Centre Pompidou, MNAM-CCI/Philippe Migeat/Dist. RMN-GP
Crédit photo droite : Collection Sylvia Neil and Daniel Fischel © Georgia O’Keeffe Museum/Adagp Paris 2021 Photo © Christie’s Images / Bridgeman Images

C’est à partir du 8 septembre, qu’une centaine de peintures, photographies et dessins de l’intemporelle Georgia O’Keeffe seront présentés au Centre Pompidou. Riche de son vécu, O’Keeffe fait partie des pionniers de la peinture hard edge, mouvement artistique représenté par des transitions abruptes entre les zones de couleurs. Paysages désertiques, plantes exotiques et motifs floraux viennent habiller le Centre Pompidou en l’honneur de cette première rétrospective dans l’Hexagone de l’artiste emblématique nord-américaine.

Centre Pompidou
Place Georges-Pompidou
75014 Paris
Du 8 septembre au 6 décembre 2021
Leur site ici

GaHee Park – Galerie Perrotin

Crédit photo : Courtesy GaHee Park

Originaire de Séoul, l’artiste GaHee Park offre un récit sur fond de romantisme décalé à chacune de ses oeuvres. Couples emmêlés, ongles saillants et nature morte viennent s’immiscer dans les histoires racontées par l’artiste à travers ses peintures dans l’exposition Too Early After All, Park aborde la sexualité et l’érotisme de façon nuancée, en examinant les frontières entre le privé et le public. “Dans une seule image, j’essaie d’exprimer les multiples façons dont nous habitons nos corps, physiquement, psychologiquement, sexuellement, socialement, et ainsi de suite.” déclare-t-elle. À découvrir du 4 au 30 septembre.

Galerie Perrotin
76 rue de Turenne
75003 Paris
Du 4 au 30 septembre
Leur site ici

Vivian Maier – Musée du Luxembourg

Crédit photo : Vivian Maier

Née à New York en 1926, Vivian Maier illustre les évolutions sociétales américaine dans lesquelles elle baigne tout au long de sa vie. Munie de son appareil photo, son fidèle compagnon, elle capte ces instants de vie lors de ses promenades en ville. Entre scènes de rue, ouvriers, et architectures, l’artiste retransmet un charme unique à travers chaque clichés. C’est seulement en 2007, que le talent de Vivian Maier se fait connaître du grand public, 2 ans avant sa mort. Une reconnaissance qui la place parmi les plus grandes photographes du XXème siècle. À voir et à revoir du 15 septembre au 16 janvier 2022.

Musée du Luxembourg
19 Rue de Vaugirard
75006 Paris
Du 15 septembre 2021 au 16 janvier 2022
Leur site ici

Fonk Town – Espace Voltaire

Crédit photo Anaïs Madani

Organisée par Anaïs Madani, Alicia Mineaud et Paulo Iverno, l’exposition Fonk Town présente un groupshow de jeunes artistes issus de l’underground parisien, au sein de l’Espace Voltaire dans le 11ème arrondissement. Un projet qui met à l’honneur des oeuvres inspirées de l’espace urbain mêlant techniques picturales à la bombe, aérographes mais aussi hoodies et musique trap et R’n’B. En plongeant dans l’exposition, l’énergie ressentie se veut brute, oscillant entre le kitsch et le trash. À découvrir du 1er au 8 septembre.

Espace Voltaire
81 boulevard Voltaire
75011 Paris
Du 1er au 8 septembre
Évènement à retrouver ici

Château Rouge – Musée des Arts Décoratifs

Collection Thebe Magugu – Crédit photo : Kristin Lee Moolman

On vous la présentait il y a quelques semaines, l’exposition marque son coup d’envoi mardi 31 août pour une durée de 6 jours. En plein coeur du Musée des Arts Décoratifs de Paris, Maison Château Rouge et l’association des Oiseaux Migrateurs s’unissent le temps de cette exposition mettant à l’honneur créateurs, artisans et designers africains comme le finaliste du prix LVMH Thebe Magugu. Au programme : pièces de design et de mode, espace de lecture, cycles de conférences et enregistrements de podcast, tout au long de la semaine. Et pour les plus jeunes, des ateliers récréatifs de réinterprétation artistique seront proposés par la marque et l’association.

Musée des Arts Décoratifs
107 Rue de Rivoli
75001 Paris
Du 31 août au 5 septembre 2021
Leur site ici

L’Arc de Triomphe empaqueté – Christo

Crédit photo : Christo

Initialement prévu pour 2020, c’est à partir du 18 septembre 2021 que L’Arc de Triomphe sera recouvert, par l’équipe de Christo et Jeanne-Claude, de 25 000 mètres carrés de tissu recyclable. Un projet d’envergure à la hauteur des ambitions de l’artiste, qui voit enfin le jour 60 ans après la genèse de l’idée. L’Arc de Triomphe empaqueté sera visible pendant 16 jours par le grand public et représentera la dernière oeuvre posthume de Christo et Jean-Claude.

L’Arc de Triomphe
Place Charles de Gaulle
75008 Paris
Du 18 septembre au 3 octobre 2021
Le site ici

Pour plus d’actualité sur l’art : Le Louvre souhaite empêcher le prochain projet de Pornhub.

30 août 2021.

Previous Article

Beyoncé pour Tiffany and Co.,la campagne au "diamant de sang" qui passe mal

Next Article

adidas met en vente une sneaker inspirée des YEEZY 700

Related Posts