Des veuves noires présentées à la Fashion Week de Londres en hommage à Elizabeth II

Le créateur Richard Quinn a créé 22 silhouettes après avoir appris la mort de la monarque.

D’habitude ses silhouettes sont ultra colorées, festives, flirtant avec le SM parfois. Cette fois-ci, le créateur anglais Richard Quinn s’est mis au diapason des événements survenus au Royaume-Uni le 8 septembre dernier. Date à laquelle le monde apprenait la mort de la Reine Elizabeth II. Particulièrement touché par le décès de sa monarque, Quinn a complètement chamboulé son défilé. Il faut dire que le timing coïncidait avec la Fashion Week de Londres qui a largement dû revoir son calendrier en raison de la disparition d’Elizabeth II. Si certains créateurs ont choisi de décaler leur présentation, comme l’avait conseillé le British Fashion Council, d’autre comme Burberry ont tout bonnement préféré annuler. Richard Quinn lui, a choisi d’utiliser sa mode pour rendre hommage à la reine en lui dédiant 20 silhouettes dessinées au pied levé. Ces tenues pas tout préparées au préalable, ont été imaginées après l’annonce du décès de la souveraine.

Des broderies inspirées des tenues portées par Elizabeth II à la mort de son père

Les 22 premiers looks du défilé présenté ce 20 septembre en clôture de la Fashion Week de Londres, au lendemain des funérailles de la reine, sont tous entièrement noir, couleur synonyme du deuil. Pour réaliser cette prouesse, Richard Quinn s’est entouré d’une équipe principale de six personnes, ainsi que de 20 assistants de spectacle. Jour et nuit, et ce durant les dix jours qui ont suivi la mort de la souveraine, ils se sont attelés à créer cette vingtaine de looks de funérailles. “C’était un véritable travail d’amour, je suppose. C’était presque cathartique pour nous d’y mettre toutes nos émotions de deuil”, confie Quinn à Vogue. “Nous voulions qu’il y ait ce genre de véritable artisanat, la beauté de la royauté, et nous voulions essayer de transformer toutes les formes et les broderies que nous avions pu voir portées quand le [le roi George VI] est mort.” Sur les murs de la salle du défilé, des extraits vidéo montrant la Reine ont été projetés, tandis que le décor du show a également été changé à la dernière minute pour se draper de couleur noir.

Le Reine Elizabeth II avait assisté au défilé de Richard Quinn à la Fashion Week de Londres en 2018. Plusieurs clichés la montrant assise aux côtés d’Anna Wintour avaient fait le tour du web. Elle avait profité de l’occasion pour remettre au créateur le “prix Elizabeth II de la mode”, une récompense qui honore depuis chaque année un futur talent de la mode au Royaume-Uni.

Le reste du défilé a été beaucoup plus coloré, à l’image de la garde robe contemporaine et joyeuse de Richard Quinn.

21 septembre 2022

Previous Article

Du Stade Rennais à Aya Nakamura, les collabs françaises de Balenciaga

Next Article

La suissesse Anastasia Bull mêle utopie et pointe de toxicité dans sa marque

Related Posts
Lire la suite

Tension entre Vogue et Celine ?

Vogue Runway n'a pas couvert la récente présentation printannière de la maison de luxe française.