Une youtubeuse condamnée à payer 4 millions de dollars à Cardi B

Après une semaine de procès, le verdict est tombé.

Crédit : Reebok

C’est le 14 janvier dernier que le procès de Cardi B contre la Youtubeuse Latasha Kebe connue sous le pseudonyme UNWINEWITHTASHAK avait débuté. La rappeuse accusait la créatrice de contenus d’avoir opéré “une campagne malveillante” à son égard après avoir posté des vidéos et des publications sur les réseaux sociaux affirmant qu’elle avait contracté l’herpès et abusé de drogues. Après une semaine de procès, Latasha Kebe a été reconnue coupable de trois chefs d’accusation, diffamation, invasion de la vie privée et provocation de désarroi émotionnel. Cardi B avait notamment expliqué aux jurés qu’elle avait eu des envies suicidaires suite aux propos diffusés par la youtubeuse.

L’accusée compte faire appel

La vlogueuse a été condamnée à payer 1,25 million de dollars en dommages-intérêts généraux ainsi que 250 000 dollars de frais médicaux à Cardi B. En plus de cette somme, les jurés ont ordonné à Kebe de payer 1 million de dollars en dommages-intérêts punitifs et à sa société, Kebe Studios LLC, de payer 500 000 dollars supplémentaires. En plus de cela, Kebe est tenue de rembourser les frais d’actions en justice de Cardi B – un total de 1, 3 millions de dollars. Cela porte le verdict à près de 4,1 millions de dollars, comme l’a confirmé l’avocate de Cardi B, Lisa F. Moore.

“Ces quatre dernières années de lutte contre cette affaire de complot ont été extrêmement difficiles, et pourtant je ne changerais rien à rien de tout cela. J’ai tellement appris”, a réagi l’accusé sur sa chaine Youtube. Elle se dit victime d’une “machine” animée par des “intérêts commerciaux”. Elle compte faire appel.

29 janvier 2022

Previous Article

Arket, marque épurée et scandinave de H&M, va ouvrir sa première boutique à Paris

Next Article

Vogue France déclenche une polémique sur Instagram

Related Posts
Lire la suite

Accrochez-vous à Doria

La rappeuse de Nanterre a dévoilé un premier album prometteur, encore un peu trop sage.