Succession, la série la plus applaudie du moment

Personnages odieux et drame shakespearien, voici la recette qui emballe le grand public et la presse pour cette série qui plonge dans les arcanes des magnats de la presse américaine.

“Un vrai bijoux” selon AlloCiné, “un spectacle exquis et répugnant du malheur des très riches” selon Le Monde ou encore “la meilleure série actuelle, et de loin” pour Première, “Succession” diffusée sur HBO depuis 2018 et disponible en France sur OCS, vient de diffuser sa saison 3. Les critiques de la presse et du grand public sont unanimes : la série imaginée par Jesse Armstrong, journaliste et réalisateur britannique, est jubilatoire. À la fois politique et cynique, elle offre une photographie mouvante d’une famille richissime des États-Unis prête à tout pour récupérer le plus haut poste de l’entreprise familiale. Tous convoitent le siège du PDG de Waystar Royco, un regroupement de sociétés influentes dans les médias et le tourisme. Le fauteuil occupé par le patriarche Logan Roy, est devenu le trophée d’une compétition sans merci entre les quatre enfants de la famille.

Inspirée des dynasties américaines

Si la saison 2 de “Succession” est très souvent citée comme la meilleure, dans cette saison 3, digne d’un Game of Thrones version dynastie des temps modernes, Jesse Armstrong pousse encore plus loin son inspiration tirée tout droit de personnages issus de la vraie vie. Ce sont les empereurs des médias Rupert Murdoch et Sumner Redstone qui ont donné envie au réalisateur de coucher sur papier un premier scénario pour “Succession”. Interrogés sur ce qui adviendrait après leurs morts, les deux magnats de la presse avaient répondu qu’ils n’avaient pas l’intention de mourir. “Cela donnait l’impression de quelque chose d’assez fondamental sur le fait de ne pas vouloir arrêter et la perte d’influence à la fin de sa vie. Et je commençais à sentir qu’il y avait une série (à faire) sur ce que sont ces gens en général”, expliquait Jesse Armstrong en novembre dernier.

Le scénariste semble également s’inspirer du milliardaire Rupert Murdoch, propriétaire du groupe News Corp, l’un des plus grands empires médiatiques au monde avec notamment les chaînes du réseau Fox ou les journaux The Times et The Sun au Royaume-Uni. Alors qu’il vient de fêter ses 90 ans, qu’il a été marié quatre fois et est père de six enfants, la question de la succession se pose pour celui qu’on décrit comme un manipulateur. En désaccord avec certains choix de sa descendance, il reste pour l’instant maitre du navire.

Succession Saison 3
Disponible sur OCS en France

Autre famille dont la dynastie est en marche : celle de Bernard Arnault qui vient d’accueillir son plus jeune fils dans le giron de Louis Vuitton.

15 décembre 2021

Previous Article

La dynastie au complet : le plus jeune fils de Bernard Arnault rejoint Louis Vuitton

Next Article

Louis Vuitton expose gratuitement 200 malles revisitées par des artistes

Related Posts
Lire la suite

Habibi, bienvenue à Dubai !

Netflix va sortir une série sur dix millionnaires self made qui vivent dans cette ville des Émirats arabes unis. Renforçant les clichés bling bling de la capitale du luxe.