Stüssy s’attaque à SHEIN

Le label streetwear accuse le géant de la fast-fashion de contrefaçon et de concurrence déloyale.

Crédit photo : Michael Martin-del-Campo/Stüssy

La marque de fast-fashion SHEIN souvent accusée de plagier les jeunes créateurs fait actuellement l’objet d’une poursuite judiciaire de la part de Stüssy pour contrefaçon, violation de marque et concurrence déloyale. Le label de streetwear qui a récemment ouvert sa première boutique à Paris, a déposé une plainte au tribunal fédéral de Californie stipulant que sa marque, son logo et ses différents designs sont “largement reconnus et compris comme représentant son excellente réputation et ses produits” sur des articles de SHEIN aperçus sur l’eshop du géant de la fast-fashion. Stüssy accuse le détaillant de violation intentionnelle de ses marques “dans le but de créer une confusion et de détourner les clients” du label fondé par Shawn Stussy.

Stüssy rejoint la liste d’autres grandes marques déjà copiées par SHEIN

Selon le label américain vieux de 42 ans, le préjudice résultant de la vente présumée par SHEIN d’articles portant la marque Stüssy est plus important ici en raison de la valeur de ses produits, que la marque estime plus élevée que celle des “marques ordinaires” étant donné que “le modèle commercial de Stüssy consiste à créer une gamme exclusive avec une distribution limitée”, comme l’affirme le label dans sa plainte. De ce fait, ce dernier accuse également SHEIN de tenter de combler le marché intentionnellement limité de ses produits par le biais de contrefaçon. Dans la mesure où SHEIN aurait “réalisé des profits illégaux” à travers la vente de ses produits contrefaits, Stüssy demande au détaillant chinois de lui restituer tous les profits correspondants, ainsi qu’une injonction pour lui interdire définitivement d’enfreindre ou de diluer sa marque. SHEIN de son côté n’a pas encore répondu à cette nouvelle poursuite en justice.

Ralph Lauren, Levi’s ou encore Dr Martens avaient eux aussi déjà porté plainte contre SHEIN pour plagiat.

Découvrez également 7 autres faits qui vous éloigneront de la fast fashion et de marques comme SHEIN, PLT ou Boohoo.

21 mars 2022

Previous Article

Casa93, l'école de mode gratuite arrive à Toulouse

Next Article

Maison Cléo, la slowfashion sexy et made in France, dévoile son prochain drop

Related Posts
Lire la suite

Rien ne va plus chez Pimkie ?

L'enseigne de mode qui vient de fermer sa filiale Suisse, se dote en France d'un PDG spécialisé dans le redressement des entreprises.