Nike soutient la sprinteuse Sha’Carri Richardson après sa suspension

L’athlète américaine ne pourra finalement pas concourir aux JO pour le 100 m féminin.

Crédit photo : Instagram Sha’Carri Richardson

La nouvelle est tombée. La sprinteuse américaine Sha’Carri Richardson ne pourra pas participer au 100 m féminin après avoir été testée positif à la marijuana. L’Agence américaine antidopage (Usada) a suspendu un mois à compter du 28 juin celle considérée comme le meilleur espoir américaine sur la discipline. Elle pourra à nouveau concourir à partir du 28 juillet, lui laissant ainsi la possibilité de participer au relais olympique du 4×100 m, dont les séries débutent le 5 août.

“Je veux assumer la responsabilité de mes actions”, a déclaré Sha’Carri Richardson dans une interview exclusive donnée à NBC. “Je sais ce que j’ai fait, je sais ce que je suis censé faire … et j’ai quand même pris cette décision.”. La jeune femme a expliqué avoir consommé de la marijuana dans l’Oregon, un état où la substance est légale, suite au décès de sa mère biologique avant les essais olympiques.

Nike s’exprime

Ce vendredi Nike a publié un communiqué pour rappeler son soutien à Sha’Carri Richardson : “Nous apprécions l’honnêteté et la responsabilité de Sha’Carri et continuerons de la soutenir pendant cette période”. Ce n’est pas la première fois que le swoosh accompagne des athlètes même après des scandales. En 2009 Nike avait affiché son soutien à Tiger Woods suite à de nombreuses histoires extra-conjugale révélées dans la presse. En revanche le swoosh n’avait pas souhaité garder le footballeur Neymar dans son écurie après des accusations d’agressions sexuelles révélées par une de ses employées.

Sha’Carri Richardson de son côté est restée évasive quant à sa participation au relais 4x100m.“Pour le moment, je consacre tout mon temps et mon énergie à faire ce que je dois faire, c’est-à-dire me soigner”, a-t-elle déclaré. “Donc, si je suis autorisé à recevoir cette bénédiction, alors j’en suis reconnaissant, mais sinon, pour le moment, je vais me concentrer uniquement sur moi-même.”

4 juillet 2021

Previous Article

La Samaritaine et le siège de Louis Vuitton à Paris vandalisés par des militants

Next Article

Beyoncé et adidas dévoilent de nouvelles pièces de leur prochaine collection

Related Posts
Lire la suite

adidas accusé “de marcher sur le féminisme” à Paris

En cause : le prochain naming d'un complexe sportif qui devait à l'origine porter le nom d'Alice Milliat une nageuse, hockeyeuse et rameuse française connue pour son engagement féministe dans le sport de haut niveau.