Les habitants de Shanghai confinés affichent leur richesse en accrochant des sacs de luxe en papier à leur porte

Les shopping bag gratuits des Louis Vuitton, Prada ou encore Burberry envahissent les poignées des habitations en Chine.

Les shopping bag de Louis Vuitton sont donnés gratuitement au moment d’un achat
Crédit photo : ANCRÉ

Depuis plusieurs jours maintenant, des sacs en papier Louis Vuitton, Burberry ou encore Prada sont accrochés aux portes de certaines habitations de Shanghai. Depuis le 30 mars dernier la plus grand ville de Chine connait un confinement strict suite à la politique “zéro Covid” du gouvernement. Alors si ses habitants ne peuvent plus envahir les boutiques de luxe pour faire leur shopping, ils ont trouvé comme nouveau moyen pour exposer leur richesse, d’accrocher leur “shopping bag” brandés du nom des plus grandes marques de luxe sur la poignée de leur porte d’entrée. À l’intérieur de ces emballages donnés gratuitement par les maisons de luxe pour embarquer un achat, des kits d’autotests collectés par les agents de santé de façon quotidienne et visant à limiter les cas contacts. Une tendance relevée par le Jing Daily, média dédié au luxe en Chine.

Crédit photo : via Weibo

La plateforme chinoise explique également que dans ce pays d’Asie orientale les sacs “à provisions” de luxe sont devenus un véritable commerce. “Les jeunes consommateurs aiment les acheter en ligne et les partager sur WeChat ou les utiliser lorsqu’ils sortent. Par exemple, la marque de luxe italienne Bottega Veneta est recherchée par les fanatiques de mode pour son sac à provisions “exceptionnel”, dont les images apparaissent sur Xiaohongshu et Weibo“, écrit le site qui stipule que certains de ces sacs sont même revendus sur des plateformes de seconde-main.

C’est peut-être de cet amour du gratuit que s’est inspiré Balenciaga qui n’hésitait pas à présenté de vrais-faux sacs poubelles en cuir en guise de sacs à mains lors de son dernier défilé à Paris. La marque avait également transformé le sac cabas IKEA bleu et jaune en véritable produit de luxe dans une réplique vendue à plus de 1 600 euros. En septembre 2021, c’est Prada qui enroulait carrément des fruits et légumes dans du papier glacé brandé “Feels Like Prada” (traduit par “On dirait presque du Prada”) sur le marché Wuzhong de Shanghai pour lancer sa campagne automne 2021 du même nom.

21 avril 2022

Previous Article

Rentrez dans la boutique Balenciaga en fausse fourrure rose qui fait le buzz sur Instagram

Next Article

Les stars semblent avoir pardonné Alexander Wang, pas Internet

Related Posts
Lire la suite

Au fait c’est quoi la différence entre la mode et la hype ?

Pas uniquement réservée à une élite, la hype touche même désormais vos mères ou grand-mères. Entretien avec trois insiders pour comprendre comment la mode tente de se mettre à l'heure de la hype. Et vice-versa ?