Kim Kardashian et North West sont-elles hors la loi pour avoir créé un compte TikTok ?

Kanye West s’en est violemment pris publiquement à sa future ex-femme sur les réseaux sociaux.

Kim Kardashian et North West pour SKIMS
Crédit photo : SKIMS

Kim Kardashian et Kanye West, en pleine procédure de divorce, se sont rendus coups pour coups sur Instagram. Alors que le rappeur américain ne cesse d’invectiver sa future ex-femme lors de ses sorties médiatiques, il l’a récemment prise à partie sur son compte Instagram. Il reproche à son ancienne épouse d’avoir laissé leur fille ainée North West créer un compte TikTok. Dans un post, Kanye West questionnait ses fans. “Puisque c’est mon premier divorce, je dois savoir. qu’est-ce que je dois faire si ma fille est mise sur TikTok contre ma volonté ?”, écrivait-il après une nouvelle vidéo postée par sa fille North sur le réseau social chinois.

En novembre dernier, North West, 8 ans, avait conjointement lancé avec sa mère un compte TikTok sous le pseudonyme de @kimandnorth. Lors d’une interview pour Hollywood Unlock plus tôt ce mois-ci, Kanye West avait déjà exprimé son désaccord : “Mes enfants ne seront pas sur TikTok sans ma permission”, avait-il déclaré. Selon TMZ, Kim et Ye auraient discuté de ce sujet et auraient convenu que North pouvait utiliser TikTok uniquement sur le téléphone de Kim lorsque celle-ci était dans la pièce. Mais selon Ye, la famille Kardashian tenterait d’effacer sa figure paternelle. Lors de l’anniversaire de sa fille Chicago à la mi janvier, le rappeur s’était affiché au bord des larmes sur Instagram, expliquant qu’il n’avait pas reçu l’adresse pour le goûter d’anniversaire de sa fille. Selon sa théorie, Kim Kardashian voulait l’empêcher de s’y présenter. Une réthorique qu’il a de nouveau utilisé dans un autre post Instagram : “je rêve d’un monde où les papas peuvent encore être des héros”.

Kim Kardashian sort du silence

Silencieuse face aux attaques de Kanye West, Kim Kardashian a choisi de s’exprimer publiquement via un long message sous forme de communiqué, posté dans sa story Instagram. Elle s’explique sur le compte TikTok de sa fille et demande à son futur ex-mari une relation calme et apaisée pour leurs enfants. “Les attaques constantes de Kanye contre moi dans les interviews et sur les réseaux sociaux sont plus blessantes que n’importe quelle vidéo TikTok que North pourrait créer”, a-t-elle commencé. “En tant que parent qui est le principal fournisseur et soignant de nos enfants, je fais de mon mieux pour protéger notre fille tout en lui permettant d’exprimer sa créativité sur le support qu’elle souhaite avec la supervision d’un adulte – car cela lui apporte tellement de bonheur.”, poursuit-elle.

“Le divorce est déjà assez difficile pour nos enfants et l’obsession de Kanye d’essayer de contrôler et de manipuler notre situation de manière si négative et publique ne fait que causer davantage de douleur à tous. Depuis le début, je ne voulais rien d’autre qu’une coparentalité saine et solidaire parce que c’est ce qu’il y a de mieux pour nos enfants et cela m’attriste que Kanye continue de rendre cela impossible à chaque étape.”, détaille Kim Kardashian avant de conclure : “Je souhaite gérer toutes les questions concernant nos enfants en privé, et j’espère qu’il pourra enfin répondre au troisième avocat qu’il a eu l’année dernière pour résoudre tout problème à l’amiable”.

@kimandnorth

♬ Spongebob Tomfoolery – Dante9k Remix – David Snell

Que dit le règlement TikTok ?

Il faut être âgé de 13 ans pour créer son propre compte TikToK selon le règlement de la plateforme chinoise. Mais si un enfant n’affichant pas l’âge légal souhaite tout de même créer un compte, il existe une section dans l’application pour les enfants de moins de 13 ans. Des fonctionnalités de sécurité et de confidentialité supplémentaires y sont ajoutées pour ces utilisateurs “under-age” qui n’auront accès qu’à des vidéos sélectionnées et “propres”. Ils ne sont pas non plus autorisés à commenter, rechercher ou publier leurs propres vidéos. Une option qui n’est disponible qu’aux États-Unis et qui a été introduite en 2019, après que TikTok ait été attaqué par la Federal Trade Commission pour violation de la vie privée des enfants. Sous son ancien nom Musical.ly, TikTok avait collecté des informations, dont les noms, adresse email… d’utilisateurs ne présentant pas l’âge légal.

Sur le TikTok de @kimandnorth, la biographie du compte affiche le message “géré par un adulte” et les commentaires de chaque publication ont été désactivés. Mais si TikTok interdit aux enfants de moins de 13 ans de pouvoir activer des Lives, North West a récemment utilisé cette fonctionnalité, se faisant immédiatement recadrer par Kim Kardashian comme le montre l’extrait vidéo devenu virale sur les réseaux sociaux. On suppose alors que le compte co-créé par la mère et sa fille, est au nom de Kim Kardashian, adulte ayant accès à cette option légalement. La soeur de Kim Kardashian, Kourtney Kardashian avait elle aussi lancé un peu plus tôt un compte TikTok en duo avec sa fille Penelope, 9 ans. S’il avait sauté il y a quelques semaines suite à une violation des règles TikTok, il est réapparu sous le nom de @pandkourt et avec le mention “géré par un adulte”. La plateforme n’avait pas souhaité réagir à l’époque et spécifier quelle règle avait été enfreinte, mais il semblerait que cela était dû au jeune âge de Penelope.

Pour protéger ses jeunes utilisateurs TikTok lançait en 2020 la fonction “Family Pairing”. Un jumelage familiale qui permet à l’adulte de fusionner son compte à celui d’un enfant de 13 ans, lui donnant ainsi la main pour limiter le temps passé sur l’application, monitorer les contenus et interdire les DM. Ce qui n’est pas le cas du compte de Kim Kardashian et North West.

En conclusion : les comptes en duo et affichant clairement une supervision parentale semblent donc être tolérés par TikTok. Quitte à ce qu’un flou s’installe pour les enfants de moins de 13 ans.

6 février 2022

Previous Article

Boohoo lance sa première ligne de make-up

Next Article

Le dernier clip de Rosalía a été réalisé par le français Valentin Petit

Related Posts
Lire la suite

Journée de nos go

Donner la parole c’est aussi donner les moyens de réussir, alors on s'est associé à Apple pour envoyer un iPhone 12 à une de nos abonnées photographe pour une série shootée dans les rues de Paris.