Qui est la plus bonne bonne bonne de mes joueuses de foot ?

Elles sont en lice pour le trophée UNFP de la meilleure joueuse de L1, qui sont celles qui ont été sélectionnées par leurs pairs ?

Crédit photo : UNFP

L’UNFP vient de dévoiler la liste de joueurs et de joueuses qui ont été sélectionnés cette année pour remporter les différents trophées proposés par l’institution de football. Selon le règlement ce sont les footballeurs professionnels qui élisent, division par division, les meilleurs d’entre eux. Alors du côté du football féminin, qui sont ces joueuses qui ont eu les faveurs de leurs consœures ? Petit aperçu du gratin du football féminin avec les 5 joueuses en lice pour remporter le trophée de meilleure joueuse de Division 1 cette année. En 2019 (l’édition 2020 avait été annulée en raison de la pandémie) Marie-Antoinette Katoto (PSG) avait reçu le prix UNFP du meilleur espoir du football féminin et l’allemande Dzsenifer Marozsan évoluant à Lyon avait reçu le titre de meilleure joueuse.

Grace Geyoro – PSG

Crédit photo : Romain Bourven

C’est la seule milieu de terrain de cette liste. Née en 1997 en RDC, Grace arrive en France à 2 ans, et c’est avec les garçons qu’elle va débuter le foot, en suivant son frère. “C’est lui qui m’a vraiment donné cette passion, cette volonté de jouer au foot. Ce qui était bien avec lui, c’est qu’il ne me laissait pas le choix. Au début, le foot ne me disait rien, mais à force de me dire « viens, on va jouer, mets-toi aux buts, fais moi des frappes, des passes… », la passion est née. Il me conseillait toujours de faire de bonnes passes, d’essayer d’utiliser mon pied gauche, de mettre la tête”, confiait-elle dans une interview pour Elle. Grace est repérée en 2012 par le PSG et n’a plus quitté le club depuis. Les journaux la qualifie de clé de voûte du jeu parisien pour sa bonne distribution des ballons. Elle évolue également en équipe de France.

Kadidiatou Diani – PSG

Crédit photo : PSG

Née en 1995 à Ivry-sur-Seine, l’attaquante du PSG a commencé à jouer à 10 ans et avait comme modèle Cristiano Ronaldo. “Le foot m’a permis de prendre plus confiance en moi, parce que de base je suis très timide“. Si son père n’était de prime abord pas très enclin à laisser sa fille jouer au football, il l’a vite laissé vivre de sa passion. Sur la saison 2020-2021 elle a marqué 13 buts en 16 matchs, on l’appelle la serial butteuse. La droitière faisait également partie de la sélection de l’équipe de France pour la coupe du monde féminine en 2019.

Khadija Shaw – Girondins de Bordeaux

Crédit photo : Nike

Née en Jamaïque en 1997, Khadija est comparée parfois à Zlatan Ibrahimovic de part sa grande taille (1m82) et de la façon dont elle s’impose sur le terrain. Repérée dans les rues de la Jamaïque elle va faire ses classes là bas avant de partir aux US. Elle rejoint Bordeaux en 2019 et s’est placée depuis comme l’une des meilleures buteuses du championnat. Cette saison elle a déjà inscrit 21 buts en 18 matchs. Elle est pistée par Manchester City et devrait quitter Bordeaux cette année.

Marie-Antoinette Katoto – PSG

Crédit photo : PSG

La perle du PSG, ou MAK, comme on la surnomme, est née en 1998 à Colombes. Arrivée à l’âge de 12 ans au PSG elle s’est formée là bas et ne cesse de faire briller le club avec ses performance. La droitière a dépassé la barre des 100 buts, comme un certain Kyllian Mbappé. Véritable phénomène, MAK a inscrit 21 buts en 19 matchs cette saison. Elle évolue en équipe de France.

Delphine Cascarino – Olympique Lyonnais

Crédit photo : OL

Guadeloupéenne par sa mère et italienne par son père, elle porte le maillot de l’OL depuis 2015 avec les pros mais évolue avec le club depuis 2009. Née en 1997 à Saint-Priest dans une ville du Rhônes elle se découvre rapidement une passion pour le football. Sa sœur jumelle Estelle joue aussi au foot avec les Girondins de Bordeaux. Elle évolue également en équipe de France

12 mai 2021

Previous Article

Sonia Rykiel continue son revival et fait revivre une pièce emblématique

Next Article

Ben & Jerry's lance ses Cookie Dough en version sachet en France

Related Posts
Lire la suite

Merci Monsieur Hervé Renard

Le nouveau sélectionneur de l'équipe de France féminine de football a assuré que les joueuses mères pourront désormais venir s'entrainer avec leurs enfants.