Ce jeune artiste zimbabwéen a tapé dans l’oeil de Drake

L’illustrateur Hulio Draws a mis à l’honneur son fils Adonis sur la célèbre cover de Nothing Was The Same.

Crédit photo : @huliodraws

Drake, connu pour avoir propulsé sur le devant de la scène un grand nombre d’artistes émergents, ne se limite pas qu’à l’industrie musicale. Sur Instagram, un jeune illustrateur originaire de Harare, capitale du Zimbabwe, et âgé seulement de 19 ans ne cesse d’attirer l’attention du rappeur canadien. Alors que ce dernier repartageait une oeuvre de l’artiste, un tableau présentant Drake au milieu de plusieurs convives, il y a quelques semaines, c’est une nouvelle illustration qui a été plébiscitée par l’artiste. Un portrait de son fils Adonis reprenant exactement les mêmes codes de son emblématique cover de Nothing Was The Same sorti en 2013, a encore une fois tapé dans l’oeil de Drake. Après un court échange sur les réseaux sociaux entre l’artiste et le rappeur, l’artwork s’est retrouvé rapidement en photo de profil du compte de celui que l’on surnomme Champagne Papi.

En scrollant sur la page d’Hulio Draws, de son vrai nom Nyasha Hulio Warambwa, on découvre un univers fantaisiste s’articulant autour de la culture hip-hop. L’artiste n’en est pas à sa première consécration. Il y a quelques temps, Timbaland ou encore Snoop Dogg avaient déjà plébiscité ses oeuvres durant de grands évènements. À la suite du décès de DMX en avril dernier, Hulio a rendu hommage au rappeur légendaire défunt, ainsi qu’à Kobe Bryant, Nipsey Hussle, Aaliyah, Chadwick Boseman et 2pac, à travers son oeuvre intitulée “We will meet again”. Cette dernière a été si largement partagée qu’elle s’est retrouvée au centre d’un énorme panneau d’affichage en plein Times Square à New-York, à peine un mois plus tard.

Outre l’œuvre de DMX, Hulio a également réalisé un dessin exclusif pour la porte d’entrée du manoir de Chris Brown, à la demande du chanteur. “En mettant tout mon travail sur Internet, j’ai brisé toutes les barrières auxquelles j’aurais été confronté si j’avais gardé mon art traditionnel et hors ligne. J’utilise Internet comme un pont entre moi, un adolescent zimbabwéen ordinaire, et les célébrités mondialement reconnues à l’étranger.”, a-t-il confié à Enthuse. À noter que la cover de “Nothing Was The Same” revisitée avec le portrait d’Adonis est en vente en NFT ici.

En juillet dernier, l’artiste française Louise Bourgeois avait été plébiscitée par Kanye West au sujet de son album “DONDA”.

25 octobre 2021

Previous Article

Jacquemus va se lancer dans les produits de beauté

Next Article

Kim Kardashian dévoile sa collab avec FENDI

Related Posts
Lire la suite

ANCRÉ lance sa Youth Art Fair

À l'occasion des journées du Patrimoine, la jeune génération d'artistes vient vendre ses oeuvres à moins de 50 euros.