Un soin du visage avec le sang de ses règles, la nouvelle tendance TikTok

Les spécialistes alertent contre les vrais dangers de ce faux remède.

Crédit photo : Gauche/Kamilla Belo – Droite/Lisa-Marie Rola

En 2019, elles étaient plusieurs à s’afficher le visage en sang sur Instagram. Derrière cette “bloody face”, un masque réalisé à partir du sang de leurs règles. Cette tendance appelée “periodfacemask” est désormais remise au goût du jour sur TikTok sous le même hashtag. Elle consiste à s’étaler le sang provenant de ses propres menstruations sur l’ensemble du visage pour prévenir des boutons. Appelé aussi “Moon Mask” ou “menstrual masking”, ce soin est un véritable nid à bactéries. Si certaines utilisent le peeling de The Ordinary de couleur rouges, d’autres misent bien sur les soi-disant vertus de leurs menstruations.

Les spécialistes alertent

Tant qu’il est présent dans l’utérus, le sang est stérile. Mais dès qu’il sort à l’air libre, il devient un bouillon de cultures” explique la gynécologue Dr Odile Bagot. Même son de cloche pour Mychel Cymes qui rappelle sur TikTok que si votre corps a expulsé du sang c’est qu’il ne doit pas être réutilisé. Et si vous souhaitiez avoir un troisième avis, laa Docteure Joyce Park, dermatologue américaine, rappelle également qu’il ne faut pas suivre cette tendance. “Comme vous ne pouvez pas recueillir le sang de manière stérile, le sang peut contenir des bactéries. De plus, si vous souffrez d’une infection, l’application du sang sur votre visage ne fera que la répandre à votre peau”. Il est également bon de rappeler que ceci n’a rien à voir avec le fameux “vampire lift” popularisé par Kim Kardashian, qui consiste à retrier du sang de manière stérile pour n’en retenir que les plaquettes.

Plus de témoignages de femmes qui ont choisi d’utiliser leurs règles comme soins du visage ici

31 octobre 2022

Previous Article

Le documentaire de Diam's arrive en streaming

Next Article

Les projets soul et RnB français du moment

Related Posts
Lire la suite

L’Oréal veut sentir la hype

Le groupe de beauté s'apprêterait à racheter Byredo, lancé par Ben Gorham, ami proche de Virgil Abloh.