Les 5 ingrédients à éviter quand on a les cheveux bouclés

Voici les composants à bannir de sa routine pour ne pas risquer d’endommager vos boucles.

Crédit photo : Hanadi Mostefa/ANCRÉ

Les cheveux bouclés, frisés ou crépus nécessitent un entretien bien particulier ainsi que des produits soigneusement choisis, composés d’ingrédients respectant au mieux cette fibre capillaire naturellement sujette à la sécheresse. Sur TikTok, les techniques pour améliorer ses boucles fusent, de la méthode du bol à ce que l’on appelle le finger coiling. Mais avant de se lancer dans la technique, l’important est de bien sélectionner ses produits puisqu’une mauvaise composition et des ingrédients trop agressifs peuvent rapidement conduire à des cheveux secs, sans volume, ou à des boucles cassées et mal définies. Alors pour mieux vous guider dans le choix de vos produits capillaires voici les 5 ingrédients à éviter lorsque l’on a les cheveux texturés, avec leurs listes INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients) que l’on retrouve au dos de chaque produit.

Les silicones

Les silicones présents dans les shampoings, après-shampoings et soins démêlants sont souvent associés à “du maquillage pour cheveux”. En effet, cet ingrédient agit comme un gloss sur le cheveu laissant l’impression que ce dernier est lisse et soyeux ce qui facilite le démêlage après lavage. Mais en réalité, sur le long terme, l’utilisation des silicones provoque un étouffement de la fibre capillaire à force de se fixer sur le cheveu. Résultat : apparition de pellicules, cheveux gras, difficultés à discipliner la chevelure et pousse de cheveux ralentie. De plus, les silicones ne sont pas recyclables donc extrêmement polluants pour les rivières et les océans.

INCI : Dimethicone, Polysilicone, Polysiloxane, Amodimethicone, Silicone Quarternium et Trimethicone, Cyclopentasiloxane

Les sulfates

Les sulfates permettent au produit de mousser et sont donc très utilisés dans la composition des shampoings puisqu’ils agissent comme des agents lavants. Ces derniers neutralisent les impuretés du cuir chevelu et donnent cette sensation de cheveux propres en sortant de la douche. Cependant ces agents sont très agressifs pour le cheveu et notamment celui de nature bouclée plus sujet à la sécheresse. Utilisés trop souvent, ils auront un effet asséchant et décapant et fragiliseront le cuir chevelu. Des dérivés naturels de tensioactifs existent cependant sous le nom de “Sodium Lauryl Glucose Carboxylate”, “Coco Glucoside”, “Sodium Glutamate”.

INCI : Sodium Lauryl Sulfate, Sodium Laureth Sulfate, Disodium Laureth Sulfosuccinate, Ammonium Lauryl Sulfate, Ammonium Laureth Sulfate

Les alcools

Comme pour les sulfates, la présence de certains alcools dans les produits capillaires provoque sur le long terme des cheveux bouclés cassants, secs et sensibles ainsi qu’une irritation du cuir chevelu. Ces alcools dits desséchants sont donc à proscrire de vos routines à la différence des alcools “gras”, présents aujourd’hui dans la plupart des produits capillaires, bénéfiques pour les cheveux car permettant d’hydrater les mèches. On retrouve ces derniers sous les noms d’“Alcool Cétylique” ou “Cétéarylique”.

INCI : Propanol, Alcool Benzylique

Les conservateurs chimiques

En plus de faire partie de la longue liste des perturbateurs endocriniens responsables de dérèglements hormonaux et d’augmentation du risque de cancers, les conservateurs chimiques connus également sous le nom de parabènes, méthanals ou phtalates, participent à la fragilisation du cheveu bouclé, à l’irritation et à l’inflammation du cuir chevelu ainsi qu’à la perte de cheveux. Le méthanal (ou formaldéhyde) quant à lui, endommage les boucles et est extrêmement allergène notamment pour les cuirs chevelus sensibles.

INCI : Parabènes (buthyl-, phényl-, méthyl-, propyl-), Phenoxyethanol, Isobutylparaben, Isopropylparaben, BHA, BHT, Phtalate, Méthylisothiazolinone, Triclosan, Méthylène glycol, Acide glyoxylique

Les huiles minérales

Les huiles minérales sont utilisées dans les produits soins afin d’apporter douceur et hydratation, laissant un film sur la fibre capillaire. Mais ne vous laissez pas méprendre par le terme “huile” puisque contrairement à celles de nature végétale, les huiles minérales ont des conséquences néfastes pour le cheveu lorsqu’elles sont utilisées trop souvent. Le film laissé sur la fibre bouche les pores du cheveu, empêchant ainsi la pénétration des soins hydratants ainsi que de l’eau. Cet effet d’hydratation immédiat laissé par ces huiles synthétiques n’est donc qu’artificiel puisque l’hydratation naturelle et auto-régulée du cheveu est totalement biaisée.

INCI : Paraffinum Liquidum, Ozokerite, Petrolatum, Ceresin, Cera Microcristallina, Mineral oil

Des alternatives à ces ingrédients existent. On les retrouve sur le site d’Aroma Zone si vous souhaitez préparer votre propre produits capillaires ou alors directement au sein des gammes de ces marques françaises spécialistes des cheveux afro et bouclés.

12 avril 2022

Previous Article

Les adolescents n'en ont apparement rien à faire du Metavers

Next Article

Louis Vuitton honore Virgil Abloh dans une exposition gratuite à Paris

Related Posts
Lire la suite

L’Oréal veut sentir la hype

Le groupe de beauté s'apprêterait à racheter Byredo, lancé par Ben Gorham, ami proche de Virgil Abloh.