L’une de nos artistes californiennes préférées est de retour

BANKS dévoile le titre “Holding Back” et a annoncé par la même occasion un album. Amen.

Elle avait sorti en 2014 l’excellent album “Goddess”. Un dix huit titres généreux dans lequel BANKS, chanteuse californienne, déployait tous ses tours de magicienne. Sous sa cape, une pop égratignée, un RnB éraillé, un mélange lui donnant des allures de groupe des années 90 sous champignons hallucinogènes à elle toute seule. En 2019 elle avait choisi de faire disparaître ses gribouillis musicaux, pourtant si beau, dénuant son nouvel album d’une certaine essence. La voici de nouveau, fioul dans la voix, comme elle nous le montre dans “Holding Back”, nouveau titre en guise d’hors-d’oeuvres de son prochain album.

On y retrouve là, la BANKS de 2014, sensuelle et agressivement poétique. On comprend pourquoi elle a choisi d’appeler son prochain disque “Serpentina”. La mue a eu lieu et la jeune femme de 33 ans aujourd’hui, semble avoir retrouvé son venin musical. On n’attend que de se faire mordre.

26 février 2022

Previous Article

LVMH face à un trafic d'ecstasy dans ses bouteilles de Moët & Chandon

Next Article

Dior mise sur le rap français avec OrelSan

Related Posts
Lire la suite

Aya Nakamura aux JO, c’est le Haut Niveau

Entre misogynoire, banderole raciste de la part de l'extrême droite... la dernière sortie d'Emmanuel Macron qui rêverait de faire chanter du Edith Piaf à l'interprète de "Djadja", met le pays face à ses démons.