Adèle Exarchopoulos se confie sur son fils et sa vie de mère célibataire

La jeune femme était devenue maman à l’âge de 23 ans.

Crédit photo : adidas

En 2017, Adèle Exarchopoulos donnait naissance à Ismaël, fruit d’une relation amoureuse avec le rappeur Doum’s. Alors âgée de 23 ans, la jeune femme découvrait la maternité, puis quelques mois plus tard, la vie de maman célibataire après la séparation du couple. Dans une interview donnée à Paris Match, Adèle Exarchopoulos est revenue sur sa vie de maman célibataire. “Je n’oserais pas me plaindre. D’autant que c’était un choix pour moi de devenir maman à 23 ans. Un désir d’amoureuse d’abord, puis de transmission. J’avais envie de partager. Je viens d’une famille nombreuse, c’était une évidence pour moi. Aujourd’hui, j’ai l’impression de grandir en même temps que mon fils. C’est ma meilleure histoire d’amour”.

Elle est également revenue sur les divers soutiens qu’elle a pu trouver. “Je me sens privilégiée par rapport à une maman de quatre enfants qui est seule et prend le RER. Moi, je vis seule avec mon fils, mais il voit son papa, j’ai mon père qui m’aide”. Son père donc, mais aussi sa meilleure amie, l’actrice Leïla Bekhti. “J’habite dans l’immeuble de ma meilleure amie, qui m’aide beaucoup aussi…”. Celle qui est à l’affiche de Mandibules, réalisé par Quentin Dupieux, avoue qu’il peut-être parfois dur de trouver son rythme entre vie de mère et vie de femme accomplie. “Ce n’est pas facile de donner la vie tout en essayant de continuer la sienne. Il faut être partout, et parfois on n’est pas assez doux avec soi-même. J’essaie de ne pas attendre que les autres le soient envers moi parce que c’est un long combat. Et les femmes entre elles sont très dures”.

Récemment Adèle Exarchopoulos était égérie de la dernière campagne adidas.

13 mai 2021

Previous Article

Comment Virgil Abloh s'est-il retrouvé en studio avec Freeze Corleone ?

Next Article

Le PSG et Jordan signent leur plus belle collection pour femme

Related Posts
Lire la suite

À 10 ans on n’est pas une bomba Latina

Rencontre avec la photographe française et d'origine péruvienne Claudia Rivera qui déconstruit les clichés autour des femmes latines dans sa première exposition.