Le string ficelles apparentes : la nouvelle obsession mode

Présenté par :

Dites bonjour aux années 2000.

Crédit Photo : Gauche/Heron Preston – Droite/Gorunway

Le string ficelles apparentes serait le nouvel accessoire provenu des années 2000, après le bob, les Buffalo ou le baggy. Incontestablement nostalgique, la mode ne cesse de puiser dans ses ressources afin de donner un nouveau souffle à certaines pièces. Comme le phoenix renaît de ses cendres le string ficelles, ce mal-aimé des sous-vêtements depuis la nuit des temps, se dépose de nouveau sur les hanches, sans timidité ni pudeur mais avec subtilité. Au départ fortement décrié par la critique, du fait de sa connotation érotique, dans les années 80 avec l’arrivée de la pornographie. Le string reste longtemps un attribut indélicat qui ne doit pas être associé aux jeunes filles respectables… pensaient-ils.

Puis, sur l’air RNB de “Let me see that thong” de Sisqo, débarque la jeune fille rebelle au look bariolé et à l’attitude provocante. Britney Spears, Halle Berry, Paris Hilton… toutes, s’acoquinent le sous-vêtement apparent. L’enfant terrible et désobéissante est de sortie et marque une ère ancrée dans nos souvenirs. C’est l’adolescence qui s’exprime et la féminité qui s’assume. L’industrie musicale en fait un it et la jeunesse se l’approprie avec beaucoup de timidité.

Aujourd’hui, la barrière qui oppose le luxe au string ficelles ne semble plus exister. En 2020 c’est la révolution sur le catwalk avec Versace, Jacquemus ou encore Heron Preston qui démocratisent à nouveau le scandaleux bout de tissu lors de la fashion week printemps été 2020. Modernisée et moins tape-à-l’oeil que son ancêtre de 2000 cette obsession mode fait une ascension fulgurante. La lingerie n’en est d’ailleurs pas à son premier coup d’essai en matière de prédominance esthétique. On a vu le corset passer sur les chemises, la nuisette ou le bustier voler la vedette du t-shirt en coton… Si les célébrités en vogue foules le tapis rouge dans de somptueuses robes, dotées de ficelles qui ornent les hanches avec délicatesse, comme Hailey Bieber ou Beyoncé, le maitre mot pour porter l’iconique ficelle apparente reste l’élégance. Découvrez aussi la tendance du knitwear décomposé qui pullule sur Instagram si vous êtes une adepte de l’ajouré.

Previous Article

Maison Kitsuné fait appel à Marcus Clayton, directeur artistique de Fenty, pour sa nouvelle campagne

Next Article

Converse sort un pack Saint-Valentin avec des Chuck Taylor à coeurs

Related Posts