La Fashion Week d’Harlem fait son grand retour

Après un an d’interruption, le quartier nord de New-York retrouve son évènement phare.

Crédit photo – Gauche : Johnathan Hayden – Droite : TIER

Alors que l’incontournable Fashion Week de New-York débutera très prochainement, le 8 septembre, celle d’Harlem marquera son coup d’envoi après avoir été mise en pause durant la pandémie de Covid-19. L’évènement promet une expérience hybride, en physique mais aussi en virtuel, en partenariat avec la marque de prêt-à-porter rachetée par Gap, Banana Republic, et le service de personal shopping, Stitch Fix. “Tout ce que nous connaissons et aimons de l’industrie de la mode a changé sous nos yeux. Qui aurait pu imaginer qu’une industrie qui a prospéré pendant des décennies sur l’émotion, la texture et l’expérience, serait désormais confinée derrière des murs, des masques et des barrières d’un mètre quatre-vingt”, s’interroge Yvonne Jewnell, co-fondatrice de la Harlem Fashion Week. Et c’est un nom évocateur, “Renaissance Forever”, comme un écho à cette période, qui a été choisi pour cette édition. L’occasion de rendre hommage à la Renaissance de Harlem, mouvement qui a conduit à faire du quartier new-yorkais un berceau et foyer de la culture afro-américaine.

Les designers attendus à l’évènement

Pour cette nouvelle édition, quatre designers présenteront leurs dernières collections. Parmi eux, Shawn Penn, fondateur de June 79 et ancien cadre chez Balmain ou encore Valentino. Sa marque présente une ligne workwear composée de costumes modernes fabriqués aux États-Unis et se définie comme le fil conducteur entre travail, loisir et style. Le créateur Johnathan Hayden, quant à lui, présentera une collection de prêt-à-porter pour femmes aux designs contemporains, durables et interactifs. “En tant qu’entreprise sociale s’associant à des organisations à but non lucratif, la marque s’efforce d’établir une fabrication bienveillante d’un travail manuel éthique soutenu par un approvisionnement, une recherche et une production locale.” peut-on lire sur son site.

Crédit photo – Gauche : June79 – Droite : Johnathan Hayden

Harlem’s Fashion Row s’associe également au designer Charles Harbison qui présentera sa collection personnelle ainsi que celle en collaboration avec Banana Republic, durable et en édition limitée. Après avoir habillé des personnalités telles que Beyoncé ou Ava Duvarnay, et designé pour Cult Gaia ou encore Ungaro, Charles Harbison a lancé. sa propre marque en 2013, et explore les thèmes de la durabilité, de la modernité ainsi que ceux de la culture et du genre. Enfin, la marque TIER sera mise à l’honneur et présentera une collection dynamique pour hommes composée d’essentiels, avec une touche de modernité.

Crédit photo – Gauche : watchudoingfab pour TIER – Droite : Charles Harbison

Naissance de la Fashion Week d’Harlem

C’est dans le quartier du nord de Manhattan, noyau de la lutte pour les droits civiques menée par les citoyens afro-américains, que Brandice Daniel fonde en 2007 son organisation Harlem’s Fashion Row. Son but : soutenir les talents émergents et offrir une plateforme aux afro et latino-américains sous représentés, souhaitant s’exprimer à travers leurs créations. Une initiative qui poussera quelques années plus tard le duo mère-fille, Yvonne Jewnell et Tendra Birkettla a lancé la Harlem Fashion Week. Depuis 2016 elle s’attèle à accroître la visibilité de jeunes designers noirs dans une industrie qui leur ouvre difficilement ses portes.

Retrouvez l’ensemble des informations sur le compte Instagram de Harlem’s Fashion Row.

Découvrez également le calendrier provisoire de la Fashion Week de Paris qui débutera le 27 septembre.

2 septembre 2021

Previous Article

Rihanna dévoile un nouveau drop de Savage X Fenty

Next Article

Lolo Zouaï est dans la dernière campagne Coach avec Michael B. Jordan

Related Posts
Lire la suite

Rien ne va plus chez Pimkie ?

L'enseigne de mode qui vient de fermer sa filiale Suisse, se dote en France d'un PDG spécialisé dans le redressement des entreprises.